AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les rêves, ça se compare pas. (SAM)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


> arrivé(e) le : 03/12/2015
> messages : 21
> pseudo : spf, l'inspiration est changeante
> avatar : Joseph Morgan
> crédits : (av) Puckessa, (sign) Pathos & Ellie Goulding
❥ statut civil : En couple avec Elena, la cousine d'une blonde qu'il ne parvient pas à oublier.
> âge : 30 ans
> métier : Pédiatre au cabinet médical et à l'hôpital
> à savoir sur moi : + attentionné + séducteur + ambitieux + drôle + spontané + têtu + rancunier + jaloux + possessif + loyal + renfermé + taquin + impulsif + ...
Spoiler:
 


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Jeu 3 Déc - 21:39

Samuel Hemingway
une petite citation
PRÉNOM(S) + Samuel, et Ernest pour la blague. Enfin c'est bel et bien un oncle éloigné, mais n'exagérons rien. NOM + Hemingway. ÂGE + 30 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE + un 16 juin, à Fort Bliss. ORIGINES + Un joli métissage dirait l'histoire, puisqu'il descend des premiers colons, quelques brins d'ADN doivent sûrement rappeler que son sang possède un héritage amérindien, anglais, écossais, français et américain. NATIONALITÉ + Américaine. ORIENTATION SEXUELLE + hétérosexuel, il n'a jamais été attiré que par les femmes. EMPLOI + Bien qu'il n'ait jamais vraiment quitté Fort Bliss, il a étudié dans la ville voisine, faisant aujourd'hui de lui un pédiatre. STATUT CIVIL + en couple. QUALITÉS/DÉFAUTS + attentionné + séducteur + ambitieux + drôle + spontané + têtu + rancunier + jaloux + possessif + loyal + renfermé + taquin + impulsif + ... GROUPE + TAKE A LOOK AROUND.


   
Quelques infos

   
QU'EST-CE QUE L'ARRIVÉE DU DÔME A CHANGÉ DANS TA VIE ? + Étant donné que je n'ai jamais réellement quitté Fort Bliss, on ne peut pas dire que l'arrivée du dôme ait particulièrement bousculé mon univers. Il l'a été avant, lorsque Harlow est revenu en ville parce que son père est malade, tenant dans les bras une petite fille. Là, on peut dire que cela a réellement bouleversé ma vie, d'autant plus que le dôme ne semble pas être la raison première au fait qu'elle reste, puisque les cancans ont fait venir jusqu'à moi le fait qu'elle ait acheté une galerie en ville. Mais qui sait... j'ignore si je ne préférerais pas être sûr qu'elle reste parce que c'est ce qu'elle veut.
   QUELS SONT POUR TOI LES POINTS POSITIFS DE CE DÔME ? ET LES POINTS NÉGATIFS ? + Je commencerai par le négatif. Nous sommes coupé du monde, autant dire que les médicaments vont fatalement finir par se faire rare. Ce qui va tôt ou tard finir par poser un problème, et ne sûrement pas réveillé le meilleur en chaque être. Pour le positif, je dirais que jusqu'à présent, j'ai découvert la ville sous un nouveau jour où les gens s'entraident. Et puis il y a le fait qu'Harlow ne puisse plus fuir comme autrefois, mais je ne sais pas vraiment comment réagir à tout ça, alors qu'elle m'a ignoré depuis l'instant où elle a quitté mon lit. Ok, ça non plus je n'en suis pas très fier, j'ai trompé Elena et je ne le lui ai jamais dit... mais à quoi bon ? Harlow avait fait son choix.
   COMMENT IMAGINES-TU TON AVENIR DANS CETTE VILLE ? + Mon avenir ? De la même manière qu'avant l'arrivée du dôme. Avec mon métier, ma famille... Jusqu'au retour d'Harlow, j'aurais dit avec Elena, même si je n'arrive pas à passer l'étape mariage ou même bébé avec elle. Maintenant, je crois que je ne sais plus trop ce que l'avenir me réserve, et je préfère m'abstenir de faire des plans sur la commette. Mais... elle a une fille, enfin, c'est ce que j'ai découvert à l'aéroport en allant la chercher avec Elena à son arrivée. Peut-être qu'il y a un père quelque part... enfin, je me demande combien de temps ça lui a pris pour passer à autre chose.

   15 CHOSES À SAVOIR SUR MOI + Il dessine pour le plaisir, il gribouille. C'est joli. Ca possède son charme. Ça lui a facilité la vie lorsqu'il était en médecine pour les croquis, et s'il aime l'art, il n'a jamais pensé à en devenir un lui-même. + Il possède une moto avec laquelle il ne prend pas spécialement de risque, et pour cause, il a perdu un ami dans un accident de la route lorsqu'il était au lycée. Il a du mal à prendre un autre véhicule, ce serait comme accepter les désirs d'Elena. + Il est en couple depuis plus de 4 ans, avec la cousine de la fille qu'il aime depuis l'adolescence. Mais ça a toujours été compliqué entre eux, d'autant plus que cela fait presque autant de temps qu'ils ne se sont plus parlés. Et puis, il est heureux avec Elena. C'est une fille bien, douce, drôle, ... assez impulsive pour passer au-delà du côté renfermé du brun. En gros, ce dont il avait besoin. + Fils d'un médecin, il a lui-même embrassé cette carrière, en s'orientant vers la pédiatrie. Il est plutôt doué avec les enfants, comme si brusquement son côté renfermé se volatilisait pour le faire devenir plus sociable que le plus sociable des hommes. Ses petits patients l'adorent, et leurs parents tout autant. Certaines mères célibataires lui laissent parfois son numéro en lui disant que si un jour il redevenait libre... + Il aime le vin, le whisky, sans doute parce qu'il a un peu trop grandi à proximité des Fitzgerald, et d'Harlow. C'est son péché mignon pour ainsi dire, mais il ne boit jamais trop. + S'il est capable de s'habiller décontracté ou classe, on dirait que tous les vêtements sont faits pour lui, même s'il préfère toujours être à l'aise dans les vêtements qu'il porte. + Il joue de la guitare pour le plaisir également. Il fredonne également. Peut-être qu'au fond, c'est un artiste égaré, mais il a toujours eu cette ambition d'être plus haut, et être un crève la fin en faisant la manche pour survivre ne l'a jamais tenté. Cela reste un plaisir, un moment agréable, pour s'évader, ou faire plaisir à ses petits patients à l'hôpital. + Il n'est pas très doué derrière un fourneau, à peine sait-il faire des pancakes, des œufs et des pâtes. Mais il sait rendre ça romantique, même si ses plats n'ont rien d'exceptionnels. + Lorsqu'il réfléchit à quelque chose qui lui donne envie, il se mordille la lèvre. Il n'en a pas réellement conscience, mais c'est un fait. + Il fait régulièrement du jogging pour garder la forme. De plus, il s'y est surtout mis après le départ d'Harlow pour se changer les idées, et faire passer la pilule. De son départ, et de son ignorance. Depuis, c'est une habitude qu'il a gardé, plus encore lorsqu'il a besoin de réfléchir. + Sans aimer forcément le goût du café, il en boit au moins un par jour pour se réveiller les méninges. + Il adore les plats japonais qu'il trouve raffinés, tout en sachant apprécier des lasagnes ou d'autres plats avec un plaisir d'adolescent projeté dans son enfance. + Sa boisson chaude favorite est sans aucun doute un vrai chocolat chaud, pas celui où l'on mélange le lait à une poudre cacaotée. Il sait d'ailleurs très bien le préparer, et c'est sûrement la première chose personnelle qui lui manquera si le dôme continue à vouloir exister. + Il ignore encore qu'il est le père de la fille d'Harlow, qu'elle est le fruit de cette unique nuit qu'ils ont partagée avant sa fuite de la ville. + Il a des goûts musicaux assez diversifiés, mais une oreille sûre qui lui permet de rejouer des airs sans avoir besoin des partitions. Il a donc certaines affinités avec les musiques un peu rock, mais il écoute un peu de tout. Il n'y a qu'à voir la sélection de son ipad. Enfin... aujourd'hui il ne l'utilise plus vraiment, puisque cela demande de l'électricité. + Il lui arrive de faire des animaux en origami pour passer le temps, ou pour l'aider à réfléchir. Il en offre parfois à ses petits patients, détail qui redonne presque instantanément le sourire. + De plus, il a une imagination plutôt débordante, capable d'inventer une histoire de A à Z comme s'il avait préparé ça à l'avance. + Il a un humour qui lui est propre, mais il reste drôle s'il s'en donne la peine.


   
Derrière l'écran

   
PRÉNOM/PSEUDO + spf. AGE + 32 ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION je me connecterai quasiment tous les jours, et j'écrirai majoritairement les week-ends. OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + PRD ou bazzard. SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ + scénario de Harlow. DERNIER PETIT MOT +   .

   
Code:
<pris>joseph morgan</pris> + samuel hemingway
   


Dernière édition par Samuel Hemingway le Sam 5 Déc - 21:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 03/12/2015
> messages : 21
> pseudo : spf, l'inspiration est changeante
> avatar : Joseph Morgan
> crédits : (av) Puckessa, (sign) Pathos & Ellie Goulding
❥ statut civil : En couple avec Elena, la cousine d'une blonde qu'il ne parvient pas à oublier.
> âge : 30 ans
> métier : Pédiatre au cabinet médical et à l'hôpital
> à savoir sur moi : + attentionné + séducteur + ambitieux + drôle + spontané + têtu + rancunier + jaloux + possessif + loyal + renfermé + taquin + impulsif + ...
Spoiler:
 


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Jeu 3 Déc - 21:39

Il était une fois...
une petite citation


C'était presque comme la tromper en quelque sorte lorsque ses lèvres rencontrèrent celles de la cousine d'Harlow. Ses doigts glissés dans ses cheveux, retenant son visage tout près du sien, sa main s'égarant presque contre sa nuque, alors qu'elle s'agrippait à lui avec une passion dévorante. C'était presque comme une trahison, non à celle qui l'avait repoussé trois ans plus tôt, mais envers ses propres sentiments, et celle qu'il étreignait à cet instant parce qu'il ne lui avouait pas ce qu'il ressentait encore pour la blonde. Il aurait dû lui avouer que toute cette histoire était une erreur avant même qu'elle ne commence, mais elle était sans doute ce qui se rapprochait le plus de ce qu'il ne pouvait avoir. Un petit morceau d'Harlow. Mais surtout une personne à part entière qui semblait le voir, le désirer, souhaiter connaître la saveur de ses lèvres contre les siennes. Et puis, c'était elle qui l'avait embrassé, sans lui demander la permission, baiser volé qui s'éternisait alors qu'il était venu trouver la blonde dans son appartement et qu'il était tombé sur elle. Mettant un terme à cette errance de leurs lippes, il la repoussa légèrement, plaçant une main sur sa taille pour l'inciter à reculer. « On ne devrait pas. » souffla-t-il en détournant les yeux, les laissant tomber sur un portrait de celle pour qui son palpitant s’agitait dans sa cage thoracique. Une chevelure trop blonde pour coller à celle dans laquelle ses doigts venaient de s'égarer et qu'il avait prudemment laissé retomber. Ce n'était pas juste pour Elena, bien qu'elle fut jolie et qu'elle lui plaisait, ce n'était pas juste de lui laisser penser que personne ne se trouvait déjà dans son cœur. « Pourquoi pas ? On est célibataire tous les deux, et personne ne nous reprochera de vouloir essayer. Enfin si tu promets de ne pas me faire trop de mal. » Un rire un peu nerveux s'esquiva des lèvres de Sam, alors qu'il reportait son regard sur elle. D'un geste doux il repoussa une mèche des cheveux bruns jusqu'à la coincer derrière son oreille. C'était précisément le genre de promesse qu'il ne pouvait pas lui faire, parce qu'il ignorait ce que demain serait. Il savait au fond de lui que si Harlow revenait vers lui, il serait incapable de la repousser puisque son seul désir était de l'étreindre, elle, et non sa cousine pourtant si désirable et amusante. « Je ne te promets rien. On ne sait jamais ce que le destin nous prépare. » répondit-il, un éclat à la fois sérieux et rieur au fond des yeux. Il ne lui ferait aucune promesse en l'air, voici ce qu'il venait de se promettre en lui-même. Rien qui pourrait signifier de revenir sur ces mots glissés au hasard d'un instant. « Je prends le risque. Et puis, ça peut rester notre petit secret tant qu'on ne sait pas où on va. » murmura-t-elle en approchant à nouveau ses lèvres des siennes pour y dérober un baiser. Il fut bref. Éphémère. Alors qu'elle dardait sur lui un regard dévorant d'une naïveté romantique, incapable de deviner combien l'esprit du brun était lui-même happé par une autre histoire trop compliquée pour prendre sens. « Mais on fait ça dans les règles... ciné demain soir ? » « Précédé d'une mauvaise bouffe. » « Conclu ! » Après un nouveau baiser, et un sentiment de culpabilité au fond du cœur, il quitta l'appartement sans savoir quoi penser de tout ça. Ni même comment Harlow le prendrait si cela venait à se savoir. C'était bien le genre de secret qu'une fille était incapable de garder pour elle bien longtemps, il le savait bien. Mais Elena était jolie, c'était le genre de fille avec qui il pourrait vivre un truc sympa, s'il n'y avait ses sentiments, son attirance... pourtant, il n'y avait pas à se préoccuper, Harlow avait été claire, il n'avait pas à s'accrocher au moindre espoir avec elle, alors pourquoi refuser ce que le destin lui offrait ?

Un sourire aux lèvres, sans que l'ombre de la culpabilité ne le saisisse, il ne ressentait que le bonheur à l'état pur d'être enfin avec celle qu'il avait toujours aimée. Celle avec laquelle il ne pensait, finalement, n'avoir aucune chance, mais qui était venue frapper la veille au soir, après avoir appris pour Elena et lui. Jalouse, bien qu'elle refusait de l'avouer, l'alcool, la passion, leurs sentiments dévorants les avaient conduit jusqu'à froisser les draps de ce lit dans lequel il se trouvait à cet instant. Sans ouvrir les yeux, il tendit un bras en direction de l'endroit où aurait dû se trouver la silhouette délicate, mais les draps étaient déjà froids de son absence, ce qui le laissa se réveiller pleinement. Les yeux grands ouverts, il se tourna dans son lit, laissant son regard envelopper la pièce, ses pas le guider dans son appartement sans trouver la moindre trace d'Harlow. Est-ce que la culpabilité l'avait menée à aller s'excuser auprès d'Elena... ? Il ne voulait pas que la brune l'apprenne ainsi. Il ne voulait pas la faire souffrir plus que nécessaire... parce que bien évidemment, il comptait mettre un terme à leur histoire, incapable de poursuivre et de tromper, alors qu'il en désirait une autre. Celle avec qui finalement il avait une chance. Celle à qui il avait soufflé cet aveu qui n'était qu'un reflet plus ardent de l'aveu de ses sentiments... « Je te veux Harlow, je te veux toi et personne d’autre.» Il n'avait pas menti, mais il voulait surtout empêcher la blonde de réaliser ce qui lui revenait, cet aveu, ces excuses qu'il devait à Elena, et qu'il lui ferait sans l'ombre d'une hésitation. S'emparant de son portable, il composa le numéro de celle dont les draps murmuraient encore sa présence à travers la fragrance qui s'y était attardée. Mais il tomba sur le répondeur... Aussi se contenta-t-il d'un message bref : Harlow, ne dis rien à Elena surtout. C'était à lui de le faire, à lui d'assumer ses actes le premier, il le lui devait bien au fond. Et jamais il n'aurait pensé que la blonde put l’interpréter autrement. Pas même des années plus tard, cette hypothèse n'effleurerait pas son esprit, alors que c'était celle à laquelle il devrait croire. Il avait ensuite envoyé un sms à Elena, lui demandant si elle pouvait passer dans la soirée. Même sans réponse de la blonde, il comptait bel et bien lui avouer ce qui s'était produit et les conséquences que cela allait engendrer. Cette inévitable séparation... Mais lorsque la brune sonna à la porte de son appartement, il ne repoussa pas ses lèvres qui s'apposèrent sur les siennes. « Salut toi. » qu'elle lui souffla, un sourire au bord des lèvres, malgré son front légèrement plissé. « Harlow t'a prévenu aussi ? » Prévenu ? Il serait impossible qu'elle parle de ce qui s'était passé la nuit dernière, sinon elle ne l'aurait pas embrassé ainsi. Il se serait sûrement pris une paire de gifles à la place, plutôt, mais certainement pas ses lèvres contre les siennes, ou ses doigts s'attardant sur son bras comme pour apprécier ce contact qui lui avait manqué. Lui, de son côté, semblait presque mal à l'aise, se mordillant la lèvre légèrement, mais ces mots le laissaient perplexe. « Me prévenir de quoi ? » demanda-t-il donc en la laissant entrer dans l'appartement dont il referma la porte derrière lui. Il lui parlerait ensuite, rien ne pressait vraiment. Il l'avait déjà trompée, trahie, avec celle qu'il aimerait sans doute plus qu'aucune autre femme, et quelques minutes de plus n'y changeraient rien. « Qu'elle est partie, qu'elle avait une opportunité en or dans un autre état. » lança naïvement Elena, persuadée qu'il était déjà au courant, tout en lui tendant la lettre pour qu'il puisse lire les mots couchés sur le papier. Il s'en empara, parcourant les lettres entrelacées une bonne dizaine de fois, sans parvenir à faire le moindre geste, comme si on venait de faire couler une chape de plomb à ses chevilles pour le laisser se noyer dans la rivière. Elena, de son côté, semblait réaliser qu'Harlow n'avait même pas prévenu Sam... « Elle ne t'avait pas prévenu ? » mais ce n'était pas réellement une question, puisqu'elle ne laissa qu'un soupir s'esquiver de ses lèvres, avant de s'approcher pour le serrer contre elle. « Peut-être que c'était trop difficile de te dire au revoir ? » proposa-t-elle avec cette innocence qu'il appréciait tant, sans qu'elle n'ait conscience que c'était une blessure plus douloureuse encore qu'il portait au fond de lui. Elle l'avait, une fois de plus, repoussé... mais plus violemment que jamais. Elle avait juste fui, le laissant derrière elle comme s'il ne comptait pas, ni lui, ni leur amitié. « J'ai besoin d'aller prendre l'air... seul. On s'appelle plus tard, ok ? » Il n'y avait rien à dire de plus, Harlow était parti, prenant la décision pour eux deux, mais il était incapable de rester ici, avec Elena. Il la vit hocher la tête, mais il serait tout de même parti. Grimper sur sa moto, rouler jusqu'aux limites de la ville, s'arrêter, et envoyer ce dernier sms à celle qui lui faisait un mal de chien à cet instant : C’est ça ta réponse alors… Un sms qui n'obtint jamais aucune réponse.

Les années s'étaient écoulées comme une multitude de journées à la fois semblables et différentes, sans aucune nouvelle d'Harlow. Il savait juste qu'elle allait bien, ailleurs, sans lui. Alors il avait poursuivi son existence de son côté, dissimulant sa tromperie, restant auprès d'Elena, passant des instants précieux en compagnie de cette femme qu'il aimait à sa manière. C'était plutôt sérieux entre eux, pour que cela puisse durer depuis si longtemps, pourtant le fantôme d'une certaine blonde continuait à le retenir loin d'un engagement qui prouverait au monde qu'Elena était la seule femme de son existence à avoir de l'importance. Malgré tout, ceux qui les observaient ne parvenaient à en douter, et cela rendait envieuses certaines femmes, infirmières, mères célibataires de ses petits patients... voir parfois portant toujours une alliance. Mais Samuel ne la tromperait jamais pour une femme sans importance, et la seule qui en avait eu l'avait purement et simplement rejeté. Alors il n'y avait tout simplement aucune chance qu'il se détourne de la brune, pas même pour des charmes aussi délectables soient-ils. A la place, il s'était impliqué dans cette relation vouée sans doute à s'éterniser et à devenir durable avec le temps, c'était du moins ce que sa mère cherchait à lui faire avouer, sans doute complice avec Elena. Mais lui n'y parvenait pas encore, comme si ce fantôme pourtant aussi fugace qu'une instant volé, avait encore toute sa substance et l'empêchait d'aller plus loin. Il était pourtant ce pédiatre apprécié, travaillant au petit hôpital de la ville, tout en ayant un pied au cabinet médical, s'occupant des divers maux particuliers qui touchaient les enfants, voir même effectuait des visites de contrôle ou même des vaccins. Il avait ses patients réguliers, ceux qui avaient la nécessité de se rendre à l'hôpital, et ceux qui venaient parce qu'ils étaient ses patients au cabinet. Il revenait d'ailleurs de sa visite dans le service de pédiatrie qu'il avait l'ambition de diriger un jour, s'attardant au bureau d'accueil pour terminer d'apposer quelques signatures lorsqu'il sentit deux mains se déposer sur ses yeux, et un corps se lover lascivement contre le sien. « Docteur Hemingway, croyez-vous qu'il serait possible de nous esquiver tous les deux ? » souffla le timbre familier qui lui arracha un sourire mi-amusé, mi-séducteur. « Seulement si ça reste un secret, ma petite amie est plutôt jalouse et il ne faut surtout pas qu'Elena apprenne pour nous, Julie. » Il reçut une tape sur la tête, alors qu'il se retournait, affrontant la moue d'Elena à ce prénom sorti de nulle part. « Quoi ? Tu n'aimes pas ton nouveau nom ? Tu aurais préféré Elisabeth ? » murmura-t-il en l'attirant dans ses bras, ses lèvres venant jouer contre les siennes avec douceur, tandis que ses mains s'attardaient sur sa taille. « C'est pas drôle. » Un gloussement moqueur lui fit relever le nez et remarquer l'une de ses petites patientes qui les regardait comme s'ils étaient un prince et une princesse d'un autre temps qui la faisaient rêver. « Ah non ? Et si on allait sur le toit pour que tu me punisses dignement ? » Lui prenant la main, il s'arrêta à un distributeur automatique pour s'emparer de quelques m&ms et deux boissons gazeuses, avant de grimper sur le lieu dit. Il étala un ligne stérile sur le sol, plaça les deux paquets ainsi que les boissons comme pour un pique-nique improvisé. « C'est avec ça que tu comptes te faire pardonner ? » Bien sûr que oui, et cela fonctionnait déjà, il le voyait à son regard, avant que ses lèvres ne reviennent s'emparer des siennes sans émettre un mot supplémentaire. Parfois, Elena avait réellement l'impression d'être une princesse, et il ne lui manquerait sans doute plus que ce ventre arrondis et cette alliance à son annulaire. Elle savait qu'il ferait un père formidable, parce qu'elle le voyait agir avec ses patients, parce qu'il était lui, tout simplement. Ils mangèrent ensemble, elle, assise entre ses bras, son visage appuyé contre son torse. « Tu sais, tout le monde s'attend à ce que ça devienne plus sérieux nous deux... » Un soupir l'interrompit, celui qui s'esquiva des lèvres de Samuel tandis qu'il se tendait imperceptiblement. « On n'est pas bien tous les deux, comme ça ? » « Si... mais si tu n'es pas encore prêt pour t'engager définitivement, on pourrait songer à avoir un bébé. Tu ferais un père formid... » « Elena. » la coupa-t-il, incapable de l'entendre lui dire ce genre de choses, alors qu'il devait tout d'abord faire disparaître son fantôme avant de s'engager dans ce genre d'histoires trop sérieuses. Il le lui devait. Il le leur devait à tous les deux, et à ce qu'ils partageaient depuis près de 4 ans. « Je suis bien avec toi, et j'ai pas envie que ça change pour l'instant. » glissa-t-il à la place de la vérité, se renfermant sensiblement tout en la serrant contre lui pour la rassurer tandis que son esprit se tournait pourtant vers Harlow. Elle était partie, elle l'avait abandonné, laissé derrière elle, lui avait brisé le cœur sans même une explication, et pourtant, elle avait encore une place trop grande dans ces ruines qu'Elena cherchait à recoller avec obstination et une naïveté brûlante et romantique. Elle hocha la tête, elle si bavarde, brusquement silencieuse... peut-être la blessait-il à force de se dérober, mais que pouvait-il faire d'autre ?

Son téléphone se mit à sonner et laissa apparaître le nom de Madame Fitzgerald, la mère d'Harlow, la tante d'Elena, lui-même venait de finir sa journée de travail, mais il savait surtout ce qu'il en était de l'état de santé du patriarche de la famille, ce voisin qu'il avait apprécié, au même titre que les autres membres de cette famille, qui avait longtemps cru qu'il finirait avec une autre Fitzgerald. L'humour du destin était sombre, presque jaunâtre et répugnant au fond, mais il n'y avait rien à faire contre lui. Pourtant il répondit sans une hésitation, alors qu'il coupait à peine l'eau de la douche de laquelle il s'extrayait pour prendre la communication. « Bonsoir Samuel, désolée de te déranger... » « Vous ne me dérangez jamais, madame Fitzgerald. Qu'est-ce qui se passe ? » demanda-t-il après l'avoir tout d'abord interrompue, ayant perçu ce timbre qui caractérisait une légère inquiétude, presque un embarra pour ce qu'elle allait sans doute lui demander. « Je suis en route pour l'hôpital avec mon mari, pour un examen sans gravité que le médecin vient de lui prescrire, mais... Harlow doit arriver à l'aéroport et je ne pourrai pas aller la chercher. » Sam glissa une main dans ses cheveux en laissant un vague soupir s'esquiver ses lèvres, tandis que la mère d'Harlow semblait hésiter à poursuivre à l'autre bout du fil. Elle ignorait ce qui avait pu se passer entre eux, mais elle savait surtout que cela s'était mal fini, et sans doute qu'Elena lui avait dit que la blonde n'avait pas prévenu le brun, et qu'ils n'étaient plus en contact. Lui-même ignorait que son propre nom était presque devenu tabou dans les conversations entre la fuyarde et sa famille. « Vous voulez que j'aille la chercher ? » émit-il d'une voix assez neutre dont il se félicita, se renfermant légèrement à cette perspective, alors qu'Elena se trouvait dans la pièce voisine. « Si ça ne t'ennuie pas... ? » « Aucun problème. Je préviens Elena et on y va. Son avion arrive à quelle heure ? » Quelques échanges de mots supplémentaires, et ils raccrochaient, tandis qu'il fixait son reflet dans le miroir. Il ne savait pas réellement comment réagir à ce retour qui ne se serait jamais produit si son père était malade. Aussi se contenta-t-il de se préparer, annonçant brièvement la nouvelle à Elena qui fit de même. Ils furent dans la voiture à l'heure dite, la brune au volant, tandis qu'il tenait sa tête, et que sa compagne songeait sans doute que son état renfermé était la perspective de retrouver cette meilleure amie qui lui avait tourné le dos. Et pas seulement. Les minutes ne durèrent pas éternellement et ils finirent par arriver à l'aéroport sans doute pile à l'heure, ou peut-être même très légèrement en retard. Néanmoins, il ne chercha pas plus loin, laissant Elena garer la voiture tandis qu'il allait chercher celle qui avait eu tant d'importance dans son existence, et dont il reconnut la silhouette de dos sans l'ombre d'une hésitation. « Harlow… » se hasarda-t-il à dire, prononcer un prénom dont il n'avait pratiquement plus laissé ses lèvres le souffler depuis son départ si brutal. Elle se retourna, et à son visage il se douta qu'elle n'était pas prévenue que ce serait lui qui viendrait. Il la fixa un instant, avant d'avaler sa salive, de s'incliner pour saisir sa valise, puis de laisser tomber son regard sur la fillette qui dormait dans ses bras. Comme s'il avait voulu ignorer ce détail jusqu'à cette seconde inévitable, la surprise se peignit sur ses traits, alors que rien ne s'esquivait de ses lèvres. « C’est … ma fille. Eileen.» Sa fille. « Je … Je l’ignorais. Elle est très mignonne.» Qu'aurait-il pu dire d'autre ? Que ça aussi, ça lui crevait le cœur ? Un peu plus, un peu moins, aurait-il eu envie de dire... Mais il se détourna, se fermant légèrement sous l'action, comme pour se protéger de ces retrouvailles qu'il avait sans doute espéré, mais qui n'amenaient sans doute rien de bon. « Ta mère m’envoie, elle … a du aller à l’hôpital pour ton père. Pour un examen, rien de grave. Elena gare la voiture, elle nous attend.» Il se contentait des faits, comme si tout avait changé, que plus rien ne pouvait être comme avant, et qu'il ne savait plus comment se conduire avec elle. « Oh … Ok.» répondit-elle de son côté, tandis qu'ils avançaient sans un mot de plus. Gagner la voiture fut comme un soulagement, revoir Elena, mais surtout s'isoler brièvement avec la valise qu'il mit dans le coffre.

Un dôme était tombé sur la ville, l'isolant du reste du monde, l'en préservant, tout autant que cela les privait de ses bienfaits et de ses connaissances. Il ne savait qu'une chose au fond, cette chose devrait disparaître pour le bien-être de la population, car tôt ou tard, cela précipiterait les choses. Après tout, Fort Bliss était une ville ordinaire avant toute cela, aujourd'hui, il semblait que tout changeait, que tout était remis en question. De plus, son petit patient du jour avait reçu une décharge du dôme, fort heureusement sans séquelle jusqu'à présent, mais cela expliquait néanmoins pourquoi il se trouvait au service de pédiatrie de l'hôpital et que Sam était en train de l'ausculter. Cela valait mieux que de traîner en ville, et d'apercevoir Harlow et sa fille, il n'était toujours pas certain sur la manière de réagir vis-à-vis d'elles, pourtant, tôt ou tard, il faudrait bien se croiser, poser les choses, après tout, les maisons de leurs parents étaient voisines, et puis il sortait avec sa cousine depuis... trop longtemps à présent. Mais ce n'était que le résultat de son départ, alors qu'il aurait tout jeté aux orties pour elle. Le regard égaré, son esprit l'était tout autant, alors que son stylo restait suspendu au-dessus du dossier. Juste le temps de se reprendre et de quitter la pièce pour retourner au travail.



Dernière édition par Samuel Hemingway le Dim 6 Déc - 20:02, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends...
> arrivé(e) le : 14/10/2015
> messages : 117
> pseudo : MishMish
> double compte : Oui, la belle Mary-Beth Grayson.
> avatar : Nina Dobrev
> crédits : @ same old love, tumblr
❥ statut civil : Célibataire, la jeune femme a peur de donner son cœur à un homme.
> âge : Elle vient de fêter ses 27 ans et ne veut pas vieillir.
> métier : Malgré des études dans le domaine médical, elle est serveuse dans un bar.
> à savoir sur moi : Passe son temps à chanter, même si elle chante faux + Est un véritable façon manqué dans certains domaines. + Passionnée de motos, elle pourrait en posséder des dizaines si elle le pouvait, mais elle en possédait une qui a causé son accident. + Roule souvent avec la moto de son frère + Elle rit constamment, possède un rire communicatif. + N’aime pas la violence, préfère le sarcasme, les paroles peuvent faire plus de mal. + Profite de la vie depuis un accident plusieurs années auparavant. + Elle possède encore des vinyles des années 80 que son père lui a donné. + Sa mère était une guitariste qui partait souvent en tournée. + Elle est un véritable cordon bleu, elle adore faire des pâtisseries. + Malgré son côté masculin, elle ne porte que des hauts talons en dehors du garage. + Elle a un chien, un labrador qu’elle emmène partout. + Amatrice de sports extrêmes, elle apprécie la sensation que cela lui procure, l’adrénaline est vital. + Effectue un jogging matinal tous les jours. + Elle est fan d’Elvis Presley, elle possède tous ses disques, vinyles...

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Jeu 3 Déc - 21:41

Je te souhaite la bienvenue ici.
J'en connais une qui va être heureuse.
Bon courage pour ta fiche.

_________________


Aux sombres héros de l'amer qui ont su traverser les océans du vide, à la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide . tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines ne vois-tu rien venir ? les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire...
NOIR DESIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



> arrivé(e) le : 01/12/2015
> messages : 109
> pseudo : ZOMBREX
> avatar : Bob Morley ♥
> crédits : tumblr
❥ statut civil : En couple avec Valentina ♥️


> âge : 30 ans
> métier : vendeur de bd
> adresse : 815 humphrey's street
> à savoir sur moi : C'est pas moi qui explique mal, c'est les autres qui comprennent rien !


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Jeu 3 Déc - 21:41

Welcome Super choix de scénario Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Yesterday's the past, tomorrow's the future, but today is a gift. That's why it's called the present
> arrivé(e) le : 05/10/2015
> messages : 212
> pseudo : the mad hatter
> double compte :
> avatar : lauren conrad
> crédits :
❥ statut civil : célibataire (amoureuse)
> âge : vingt-sept ans
> métier : journaliste
> adresse : chez son frère Aaron

+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Jeu 3 Déc - 22:39

Bienvenue parmi nous :)

Bon courage pour ta fiche

_________________
LOVE IS A FOUR-LETTER WORD
can we pretend that airplanes in the night sky are like shooting stars? I could really use a wish right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 02/12/2015
> messages : 26
> pseudo : turner.
> avatar : Steven R. McQueen
> crédits : MeL
> âge : 24 ans
> métier : sans
> à savoir sur moi : ♦️1♦️ Cole est un garçon très intelligent.Il sait séduire tout le monde pour son propre intêret. ♦️2♦️ Il n'a jamais vraiment su ce qu'il voulait faire après le lycée alors il a enchaîné les petits boulots. ♦️3♦️ Il est tombé dans la délinquence à ses dix-huit ans. ♦️4♦️ Il est fils unique, c'est indéniable qu'il ne pense qu'à lui même.♦️5♦️ Il a déjà volé, et fait de la prison. ♦️6♦️ En prison, il a réfléchi à comment ne plus se faire prendre et il a décidé d'arnaquer les gens plutôt que de les voler. ♦️7♦️ A ses 15 ans, il a été témoin d'un meurtre, le plus atroce et depuis ce temps, il a complètement changé. ♦️8♦️ Il n'a jamais parlé de ça à qui que ce soit. ♦️9♦️ Cole est instable niveau humeur. Il peut être charmant comme il peut être en colère en une demi seconde. ♦️10♦️ Cole n'aime plus les gens, il ne les supporte plus. Il fait juste semblant. ♦️11♦️ Il a une colère au fond de lui, qui lui fait perdre tout moyen de réflexion. ♦️12♦️ Cole peut être jaloux également. Ce qui lui appartient, lui appartient. ♦️13♦️ Il s'est éloigné de ses parents pour éviter de voir leurs regards accusateurs. ♦️14♦️ Il n'est pas vraiment proche de sa famille, surtout depuis ce qu'il avu quand il était plus jeune. ♦️15♦️ Il sait très bien manier les armes .

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Jeu 3 Déc - 23:30

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”
> arrivé(e) le : 09/10/2015
> messages : 158
> pseudo : Luxette
> double compte : Hazel Montrose & Roxanne Hamilton
> avatar : Candice Accola
> crédits : undercover (avatar)
❥ statut civil : Compliqué. Elle est maman célibataire à temps plein, et le papa n'est autre que son meilleur ami de qui elle était amoureuse mais qu'elle a laissé derrière elle après avoir couché avec lui alors qu'il était en couple avec sa cousine. Le revoir risque de compliquer sa vie. Surtout qu'un autre homme lui court après.
> âge : 28 ans, n'est pas pressée de franchir le seuil de la trentaine !
> métier : Chasseuse d'art, vient de s'acheter une galerie à Fort Bliss.
> adresse : #57 peppermint street
> to do list : Inscrire Eileen à la danse + terminer la déco de la galerie + acheter un nouveau canapé + faire les magasins + organiser une soirée avec les copines + parler à Sam.

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Ven 4 Déc - 7:56



Officiellement bienvenue ici (a)

Encore merci de tenter Sam, j'ai trop hâte de voir ce que tu vas faire de lui

_________________
she will be loved

   
“ She needs someone who will be everything for her: her friend, her boyfriend, her confidant, her lover and sometimes even her enemy.” © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I wanted a perfect ending. Now I've learned, the hard way, that some poems don't rhyme, and some stories don't have a clear beginning, middle, and end. Life is about not knowing, having to change, taking the moment and making the best of it, without knowing what's going to happen next.

> arrivé(e) le : 06/10/2015
> messages : 93
> pseudo : keep smiling
> double compte : Grace Hamilton & Romy Hawkins
> avatar : Jesse Lee Soffer
> crédits : gentleheart (avatar)
❥ statut civil : En couple avec la magnifique Cece, mais je dirais que c'est très compliqué. Mon ex vient tout juste de revenir en ville, Roxanne et nous avons tous les deux fait une grave erreur dernièrement en couchant ensemble. Bon au fond je ne peux pas dire que ça m'a déplu, mais à présent je ne sais plus quoi faire entre ces deux femmes parfaites.
> âge : 32 ans
> métier : avocat
> adresse : #055 - peppermint street
> to do list : + essayer de discuter avec Cece, peut-être lui avouer toute la vérité.
+ revoir Roxanne au plus vite.
+ parler à ma soeur de toute urgence, en besoin de conseil !
> à savoir sur moi : Au lycée, j'ai totalement merdé. J'avais trouvé la femme parfaite, mais j'ai décidé de faire ce pari débile avec mes potes et j'ai tout gâché avec elle. + J'ai fait la rencontre de Cece il y a une année, la seule fille qui a réussi à me faire presque oublier Roxy + Dernièrement mon ex est revenue dans ma vie et j'ai fait l'erreur de coucher avec elle. Pour le moment Cece n'est au courant de rien. + J'ai toujours été passionné par le droit et aujourd'hui je suis très content de mon travail. J'y passe d'ailleurs de longues journées, je n'hésite jamais à faire un peu plus que demander tellement j'adore ce que je fais + Je suis assez impulsif et parfois il m'arrive de totalement péter les plombs pour pas grand chose. Heureusement j'arrive également à me calmer assez vite + J'ai le don pour me mettre dans des situations très embarrassantes + Je suis fou amoureux de deux femmes en même temps + J'aime passer du temps avec mes potes, boire une bonne bière et regarder un bon match à la télévision.


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Ven 4 Déc - 8:21

Bienvenue I love you
Super choix de scénario
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 01/12/2015
> messages : 16
> pseudo : avengedinchains
> avatar : Lindsey Morgan
> crédits : SWAN
❥ statut civil : En couple forcé. Ne pas être amoureuse mais soumise, c'est la pire chose qui puisse arriver à quelqu'un...
> âge : 28 ans
> métier : actuellement sans emploi.
> to do list : - Tout lui dire.
- Arrêter d'être manipuler.
- Trouver comment sauver mon père.

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Ven 4 Déc - 10:01

j'crois qu'elle est contente (a)
bienvenue en tout cas <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 03/12/2015
> messages : 21
> pseudo : spf, l'inspiration est changeante
> avatar : Joseph Morgan
> crédits : (av) Puckessa, (sign) Pathos & Ellie Goulding
❥ statut civil : En couple avec Elena, la cousine d'une blonde qu'il ne parvient pas à oublier.
> âge : 30 ans
> métier : Pédiatre au cabinet médical et à l'hôpital
> à savoir sur moi : + attentionné + séducteur + ambitieux + drôle + spontané + têtu + rancunier + jaloux + possessif + loyal + renfermé + taquin + impulsif + ...
Spoiler:
 


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Sam 5 Déc - 20:06

Merci beaucoup tout le monde
Oh que oui, elle est contente


J'espère que ça te plaira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”
> arrivé(e) le : 09/10/2015
> messages : 158
> pseudo : Luxette
> double compte : Hazel Montrose & Roxanne Hamilton
> avatar : Candice Accola
> crédits : undercover (avatar)
❥ statut civil : Compliqué. Elle est maman célibataire à temps plein, et le papa n'est autre que son meilleur ami de qui elle était amoureuse mais qu'elle a laissé derrière elle après avoir couché avec lui alors qu'il était en couple avec sa cousine. Le revoir risque de compliquer sa vie. Surtout qu'un autre homme lui court après.
> âge : 28 ans, n'est pas pressée de franchir le seuil de la trentaine !
> métier : Chasseuse d'art, vient de s'acheter une galerie à Fort Bliss.
> adresse : #57 peppermint street
> to do list : Inscrire Eileen à la danse + terminer la déco de la galerie + acheter un nouveau canapé + faire les magasins + organiser une soirée avec les copines + parler à Sam.

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Dim 6 Déc - 20:55

Je te le redis mais ta fiche est parfaite !

Je te valide avec grand plaisir, hâte de rp

_________________
she will be loved

   
“ She needs someone who will be everything for her: her friend, her boyfriend, her confidant, her lover and sometimes even her enemy.” © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 03/12/2015
> messages : 21
> pseudo : spf, l'inspiration est changeante
> avatar : Joseph Morgan
> crédits : (av) Puckessa, (sign) Pathos & Ellie Goulding
❥ statut civil : En couple avec Elena, la cousine d'une blonde qu'il ne parvient pas à oublier.
> âge : 30 ans
> métier : Pédiatre au cabinet médical et à l'hôpital
> à savoir sur moi : + attentionné + séducteur + ambitieux + drôle + spontané + têtu + rancunier + jaloux + possessif + loyal + renfermé + taquin + impulsif + ...
Spoiler:
 


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM) Dim 6 Déc - 22:49



Quand tu voudras pour le RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les rêves, ça se compare pas. (SAM)

Revenir en haut Aller en bas
 

Les rêves, ça se compare pas. (SAM)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wow heroes
» Vidéo Comparatif "autonomie" DS Tank / DSi / DSi XL / 3DS
» Trip Report en vidéo - Emirates Business Class
» MTG : From the Vault: Realms
» La Neo Geo CD (et CDZ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO WAY BACK :: INTRODUCE YOURSELF :: tell me your story :: i'm in-