AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 we need to talk + sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”
> arrivé(e) le : 09/10/2015
> messages : 158
> pseudo : Luxette
> double compte : Hazel Montrose & Roxanne Hamilton
> avatar : Candice Accola
> crédits : undercover (avatar)
❥ statut civil : Compliqué. Elle est maman célibataire à temps plein, et le papa n'est autre que son meilleur ami de qui elle était amoureuse mais qu'elle a laissé derrière elle après avoir couché avec lui alors qu'il était en couple avec sa cousine. Le revoir risque de compliquer sa vie. Surtout qu'un autre homme lui court après.
> âge : 28 ans, n'est pas pressée de franchir le seuil de la trentaine !
> métier : Chasseuse d'art, vient de s'acheter une galerie à Fort Bliss.
> adresse : #57 peppermint street
> to do list : Inscrire Eileen à la danse + terminer la déco de la galerie + acheter un nouveau canapé + faire les magasins + organiser une soirée avec les copines + parler à Sam.

MessageSujet: we need to talk + sam Lun 7 Déc - 21:11


we need to talk
Ft. sam & harlow
La blonde lança un coup d'oeil à l'horloge qui ornait le mur principal de la galerie. Les heures défilaient lentement, et clairement, elle n'aurait pas d'autres clients aujourd'hui. Le dôme n'était pas propice à la vente d'oeuvres d'art. Zek était passé la voir rapidement avant de filer peindre. Apparemment, le dôme et Fort Bliss l'inspiraient et il peignait beaucoup ces derniers jours. La blonde s'en voulait un peu moins du coup de le savoir ici, même si ce n'était pas elle qui lui avait soufflé l'idée de la rejoindre ici. Elle lança un coup d'oeil à son téléphone, avant de se rappeler qu'elle n'avait pas de réseau avec le dôme. Elle ne pouvait même pas appeler sa fille et lui faire un coucou. Eileen passait la soirée chez ses grands-parents avec son cousin, et elle en était ravie apparemment puisqu'elle avait dit sur le ton de la confidence à sa mère qu'elle adorait être chez papy et mamy. Mais soudain, un sentiment d'angoisse étreignit Harlow. Ce soir, elle serait seule, et il fallait l'avouer, elle détestait ça. Depuis son retour à Fort Bliss, elle ne faisait qu'écarter chaque instant où elle aurait pu se retrouver seule, chez elle. Se retrouver bloquée ici, à côté de Sam, l'inquiétait. Et s'il posait des questions sur Eileen, et s'il se doutait de quelque chose ? Elle ne faisait qu'éviter sa cousine depuis son retour mais elle n'allait pas pouvoir jouer à ça bien longtemps.

Elle souffla doucement et quitta son tabouret avant de mettre un peu d'ordre dans la galerie. Autant fermer puisque de toute façon, elle n'avait pas la tête à travailler. Elle se rappela alors les paroles de Romy qui lui avait soufflé que Sam bossait au cabinet médical comme pédiatre. Elle avait réussi à avoir ses horaires, l'air de rien, même si Romy savait bien qu'elle finirait par aller le voir. Romy était la seule au courant pour la paternité de Sam puisque même son meilleur ami ne l'était. Du moins, pouvait-elle encore l'appeler meilleur ami ? Après tout, elle ne lui avait pas donné de nouvelle ces dernières années. Elle enfila un fin gilet par dessus son tee-shirt et se redonna un rapide coup de brosse et elle ferma la galerie. Elle allait aller le voir, c'était décidé. Il fallait bien qu'ils parlent de toute façon. Au moins, pour ne pas avoir l'air mal à l'aise devant Elena. Elle ne mit pas longtemps à parcourir les quelques centaines de mètres qui séparaient la galerie du cabinet médical. Heureusement, la ville était petite. Il faisait une chaleur étonnante pour un mois de décembre, et elle finit par retirer son gilet, se contentant de son tee-shirt en soie vert eau sur sa jupe noire.

Lorsqu'elle arriva devant le cabinet, elle s'immobilisa un instant devant le bâtiment. Normalement, il avait fini ses consultations ou presque, mais Romy lui avait dit qu'il aimait bien tout ranger à la fin de sa journée et bosser sur ses dossiers. Ca ne l'étonnait pas de lui. Sam avait toujours été rigoureux, il aimait son boulot et elle était heureuse de voir qu'il avait réussi. Elle finit par pénétrer dans le bâtiment, la secrétaire était déjà partie, et il n'y avait plus qu'un ou deux patients qui semblaient attendre, peut-être pour d'autres docteurs. Elle repéra rapidement sa porte et elle alla frapper quelques coups, timidement. Elle redoutait ce moment, et en même temps, elle savait qu'elle n'avait pas le choix. Elle entendit un vague oui derrière la porte, au loin, et elle ouvrit doucement la porte, se figeant sur le seuil. " Bonjour." parvint-elle à souffler.
© Belzébuth

_________________
she will be loved

   
“ She needs someone who will be everything for her: her friend, her boyfriend, her confidant, her lover and sometimes even her enemy.” © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


> arrivé(e) le : 03/12/2015
> messages : 21
> pseudo : spf, l'inspiration est changeante
> avatar : Joseph Morgan
> crédits : (av) Puckessa, (sign) Pathos & Ellie Goulding
❥ statut civil : En couple avec Elena, la cousine d'une blonde qu'il ne parvient pas à oublier.
> âge : 30 ans
> métier : Pédiatre au cabinet médical et à l'hôpital
> à savoir sur moi : + attentionné + séducteur + ambitieux + drôle + spontané + têtu + rancunier + jaloux + possessif + loyal + renfermé + taquin + impulsif + ...
Spoiler:
 


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: we need to talk + sam Lun 7 Déc - 22:25


   
we need to talk
   
Harlow & Samuel

   
Il n'avait jamais vraiment quitté cette ville, mais la saison semblait vouloir clamer que tout était différent. Décembre s'était vêtu d'un manteau de chaleur soufflant qu'ils n'étaient pas bientôt à la veillée de Noël, et pourtant Sam y serait avec Elena. La chose était écrite, en-terrinée, de la même manière qu'il avait l'habitude de s'y rendre chaque année bien avant qu'il finisse en couple avec la brune. Elle avait d'ailleurs passé Thanksgiving avec les Hemingway, parce que les choses ne pouvaient être autrement, et qu'il ne les aurait pas pensées différemment. Mais le dôme avait été précédé par un retour qui le laissait parfois pensif, comme s'il réfléchissait au cadeau de noël d'Elena comme certains le pensaient, quand d'autres, plus au courant de la situation, se doutaient que son esprit se tournait vers Harlow. Elena elle-même comprenait aisément que l'ancien meilleur ami abandonné puisse se demander comment les choses seraient à présent. Sauf qu'elle n'entrevoyait que le sommet de l'iceberg, et que lui-même n'avait pas perçu l'intégralité du glaçon qui se trouvait immergé. Il avait vu Eileen, bien sûr, cette petite fille dans les bras de celle qu'il avait... aimait... et dont la vision lui avait causé une autre blessure, prouvant bel et bien combien Harlow comptait encore dans ce cœur déjà bien malmené qui avait trouvé un équilibre, un semblant de bonheur auprès d'une autre.

« Docteur ? ... Sam ? » insista la secrétaire qui avait entrouvert la porte de son bureau, alors qu'il avait le nez plongé dans un dossier, mais semblait plus pensif qu'autre chose. Et pour cause, c'était à une autre petite fille qu'il pensait, et non à celle mentionnée dans la paperasse qu'il tenait entre ses doigts. « Hum... Oui ? » répondit-il finalement en relevant le nez, dardant son regard sur la femme qui se tenait dans l'embrasure. « J'ai fini ma journée, je voulais juste te souhaiter une bonne soirée et te demander si tu avais encore besoin de moi. » « Non, non, tu peux y aller, je termine et je rentre également. » lui répondit-il en lui adressant un sourire charmeur auquel elle répondit par un mimétisme plus doux. « Tu te souviens que tu as un appartement ? » s'exclama-t-elle, mutine. « Non... D'ailleurs, on est où ? Et en quelle année ? » fit-il mine d'avoir brusquement oublié, avant de sourire, amusé de sa boutade. Il était vrai, que parfois, il restait un peu plus tard pour tout boucler, mais au moins, il savait où il en était et n'avait pas à s'inquiéter pour le suivi de ses dossiers, ou pour l'état de sa salle de consultation. Elle éclata de rire avant de refermer la porte derrière elle et de disparaître pour le restant de la soirée.

Lui, de son côté, devait impérativement se concentrer, où il finirait réellement par dormir au cabinet, ce qu'Elena n'apprécierait sans doute pas. Il se mordit la lèvre tandis qu'il fronçait les sourcils et tentait de s'enfermer dans sa bulle professionnelle, ce qui ne tarda pas à se produire. Il était d'ailleurs en train de griffonner quelques mots dans un autre dossier lorsque l'on frappa à la porte. « Oui ? » répondit-il machinalement, sans même songer que la journée était terminée, mais avec les enfants, l'était-elle réellement un jour ? Certains parents de ses patients n'hésitaient pas à lui téléphoner au beau milieu de la nuit pour avoir son avis, majoritairement sur des broutilles. Fort heureusement, cela se produisait plutôt rarement, mais il comprenait leur inquiétude. " Bonjour." entendit-il une voix trop familière lui souffler depuis le seuil de la porte, le laissant relever son visage du dossier qu'il avait sous les yeux, pour les braquer sur la silhouette fantomatique devenue brutalement si tangible. Il resta silencieux, aussi figé qu'elle, ne s'attendant pas à la trouver ici, dans son cabinet, alors qu'elle l'avait ignoré depuis tant d'années, qu'elle l'avait oublié. Et deux choses différentes s'affrontaient en lui... cette rancune dissimulant la blessure encore à vif qui suintait de son palpitant, et puis cette envie de se lever, de l'embrasser, juste pour savoir si cette nuit n'avait finalement été que du vent. A la place, il serra les poings et laissa un voile sombre recouvrir son visage tandis que celui-ci se fermait sensiblement, perdant de son amabilité. Il lui fit pourtant signe d'entrer d'un léger geste de la main, tandis qu'il se levait pour aller à sa rencontre. Il la contourna de sorte à refermer la porte derrière elle, ses doigts s'attardant sur la poignée comme s'il ne savait pas vraiment comment réagir, ou même quoi lui dire. « Je peux t'aider ? » demanda-t-il d'une manière presque trop étrange pour eux, avant d'enfoncer ses mains dans les poches de son pantalon sans savoir quoi en faire, tandis qu'il s'éloignait, sans réellement la regarder. Il avait un millier de questions. Il avait un millier de reproches. Il avait un millier d'envies toutes plus contradictoires les unes que les autres, mais Harlow avait fait son choix quatre ans plus tôt.

   
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”
> arrivé(e) le : 09/10/2015
> messages : 158
> pseudo : Luxette
> double compte : Hazel Montrose & Roxanne Hamilton
> avatar : Candice Accola
> crédits : undercover (avatar)
❥ statut civil : Compliqué. Elle est maman célibataire à temps plein, et le papa n'est autre que son meilleur ami de qui elle était amoureuse mais qu'elle a laissé derrière elle après avoir couché avec lui alors qu'il était en couple avec sa cousine. Le revoir risque de compliquer sa vie. Surtout qu'un autre homme lui court après.
> âge : 28 ans, n'est pas pressée de franchir le seuil de la trentaine !
> métier : Chasseuse d'art, vient de s'acheter une galerie à Fort Bliss.
> adresse : #57 peppermint street
> to do list : Inscrire Eileen à la danse + terminer la déco de la galerie + acheter un nouveau canapé + faire les magasins + organiser une soirée avec les copines + parler à Sam.

MessageSujet: Re: we need to talk + sam Mer 9 Déc - 8:19


we need to talk
Ft. sam & harlow

Sitôt frappée à la porte du bureau du jeune homme, la blonde regretta cette visite impromptue. Qu'allait-elle lui dire ? Il était avec sa cousine, il était amoureux d'Elena, elle n'avait pas sa place ici, et elle le savait. Elle ne savait même pas pourquoi elle avait le besoin d'aller le voir. Peut-être parce que malgré les années qui avaient passées, Sam restait un élément à part entière de sa vie. Il avait été son meilleur ami depuis presque toujours, il la connaissait par coeur, et vice-versa, et il faisait partie d'elle, c'était ainsi. Elle ne pouvait pas lutter contre ça. Et puis, il était le père de sa fille, et ça aussi, elle savait qu'elle allait devoir rétablir la vérité un jour. Lorsqu'un vague oui lui parvint, elle poussa doucement la porte et se figea sur le seuil, prononçant un bonjour à voix basse. Elle vit les épaules du blond se tendre et il releva brusquement la tête, comme face à un fantôme. Il se leva pourtant de son bureau et s'approcha d'elle, la contournant pour fermer la porte avant de demander d'une voix froide : « Je peux t'aider ? » Il s'éloigna d'elle, sans un regard pour la blonde, comme pour éviter de lui faire face. La blonde souffla et déposa son sac sur un petit siège d'enfant rose à l'entrée du bureau, et elle s'approcha doucement du bureau où il se tenait, droit, les mains dans les poches. Mal à l'aise. Elle pouvait percevoir le flux d'émotions qui émanait de lui, et ça devait en être de même pour lui. Quatre ans avaient passé, et elle se retrouvait là, face à lui, comme une inconnue. " Je ... J'espère que je ne te dérange pas, j'aurais peut-être du t'appeler avant mais ... Disons que j'ai agi sur le coup de l'impulsion." Elle se mordilla doucement la lèvre inférieure, signe de sa nervosité, et elle se positionna face à lui, comme pour l'obliger à la regarder, à ce qu'il pose les yeux sur elle. " Je me disais que ça serait bien qu'on parle un peu en fait. Je ne sais pas vraiment si ma visite est une bonne idée, je sentais juste qu'il fallait que je vienne, que je te parle." Elle souffla doucement et secoua doucement la tête avant de poser son regard sur lui : " On est là comme deux inconnus, mal à l'aise, alors que ... On ressemble pas à ça Sam, et je sais que c'est entièrement de ma faute si on en est là." Elle avait besoin qu'il lui parle, qu'il la regarde. Qu'il lui dise ce qu'il pense. Il n'avait pas besoin de prendre de gants, ce n'était qu'elle, qu'eux. Ils pouvaient tout se dire avant. Tout, même le pire. Elle ne savait pas comment ils en étaient arrivés là, ou si elle le savait très bien. Elle avait pris la fuite, lâchement, stupidement, en réalisant qu'elle était amoureuse de lui, et lui d'Elena. Elle aurait du rester et assumer, se contenter d'être l'amie de l'ombre, sans jalousie pour ce couple formé par deux personnes qu'elle aimait. Mais, elle n'avait même pas pu envisager cette idée. Et puis Eileen avait pointé le bout de son nez, et elle avait décidé de prolonger la fuite. Protégeant son secret, sa petite fille de la vérité. " Je sais que c'est dur à croire, mais tu m'as manqué. Mon meilleur ami m'a manqué." Elle avait déposé les armes, il n'avait plus qu'à faire de même. Ou du moins, à lui accorder un peu d'attention et lui dire ce qu'il ressentait.

© Belzébuth

_________________
she will be loved

   
“ She needs someone who will be everything for her: her friend, her boyfriend, her confidant, her lover and sometimes even her enemy.” © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: we need to talk + sam

Revenir en haut Aller en bas
 

we need to talk + sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Nabaztag vous propose l'alerte Google Talk" - Mai
» Crazy Talk
» Y do you talk dirty to me?
» Serveur Ventrilo
» BGG et Consimworld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO WAY BACK :: FORT BLISS :: grape creek road :: medical care-