AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 If you're going through hell, keep going. + Alistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Désillusionné avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiment.
> arrivé(e) le : 11/12/2015
> messages : 6
> pseudo : Billie
> double compte : On se calme Denis
> avatar : Dylan HOT Brien
> crédits : Glass Skin / Pathos
❥ statut civil : T'as erré entre les cendres des poupées, aimant les courbes et les déliés des succubes de beauté. Mais ton coeur s'est raccroché, ton palpitant a été pris par sa pureté. Douce égarée dans le creux de tes pensées. Mais la vérité est que tu es son enfer...
> âge : 28 printemps de culpabilité, de regrets...
> métier : Barman
> à savoir sur moi : Tu vis dans le déni, tu souffres de ta propre folie... Tes mains sont moites de ta culpabilité, tes doigts tremblent sous le sang qui s'y est écoulé, illusion de ton atrocité. Tu cours et tu accours loin du passé et pourtant le présent va t'y reloger. Dans cet enfer désorganisé des regrets et du pêché...

MessageSujet: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 5:08

Alistair Noah Gallagher
À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin.
PRÉNOM(S) + Alistair, Noah. NOM + Gallagher. ÂGE + 28 printemps à renier son existence de déchet. DATE ET LIEU DE NAISSANCE + Fortbliss, une nuit agitée d'un 13 juillet. ORIGINES + Un peu étranger, un peu familier. Il est le fruit divers et varié de racines insensées. Anglaise, irlandaise et américaine..NATIONALITÉ + Américaine. ORIENTATION SEXUELLE + Son coeur s'épanche sur les hanches des princesses aux joues emplies de sillons de tristesse. EMPLOI + Barman. STATUT CIVIL + Tout est incohérent et froissant. Tout n'est qu'un mensonge au milieu de ses songes. Mais l'amour ignore parfois la raison et il se retrouve égaré dans son appréhension. Ca fait quelques mois que ça dure, quelques mois qu'il dépend de ce bout de femme à s'attacher, à l'aimer de son coeur déraisonné. Mais si seulement elle savait... Que leur bonheur est une fausseté.... QUALITÉS/DÉFAUTS + attentionné + impulsif + attentionné + jaloux + possessif + drôle + optimiste + sociable + renfermé + secret + intelligent + loyal + instable + rancunier. GROUPE + TAKE A LOOK AROUND.


Quelques infos

QU'EST-CE QUE L'ARRIVÉE DU DÔME A CHANGÉ DANS TA VIE ? + Tout. Chaque petit détail, chaque habitude. Chaque jour à chaque minute. Tout s'est envolé en une nuée de fumée. Sa liberté, sa peur de l'étranger, son sursis, il se retrouve enfermé dans une bulle géante avec le reste de sa vie de l'autre côté. Et il voit sa vie défiler sous le temps oppressant, restant dans sa solitude et ses secrets. Puisqu'il est un meurtrier, un meurtrier en quête de pardon et de rédemption. Mais la seule chose qui le guette est sa condamnation...
QUELS SONT POUR TOI LES POINTS POSITIFS DE CE DÔME ? ET LES POINTS NÉGATIFS ? + Y en a t-il vraiment un? De points positifs. Moins de liberté, plus d'anxiété. Moins de facilité, plus de difficulté. Toutes leurs banalités, toutes leurs vies à chier dans un engrenage infernal. Ils sont seuls et abandonnés dans un univers où chacun de leurs repères s'effacent peu à peu. L'électricité, la technologie,... Ils sont en sursis chacun d'eux, obligés de vivre avec leurs appréhensions et leurs déceptions, enfermés derrière une épaisse couche de verre. Pourtant, lui, il essaye de relativiser, de voir la vie du bon côté. Après tout, ils survivent chacun d'eux, ils persistent à subsister dans cet enfer.
COMMENT IMAGINES-TU TON AVENIR DANS CETTE VILLE ? + Il ne se l'imagine, purement et simplement car il n'en a pas. C'est un raté, c'est un déchet de cette société qui s'enferme dans ses secrets. Mentant pour oublier la culpabilité, jouant des faussetés. Il vit de sa misère précaire, enfermé dans cette ville où il est né. Rester à Fortbliss n'a jamais été une question de priorités et pourtant... Il y est cloitré avec sa futile liberté, tout ce qu'il veut est de l'autre côté. Sauf elle, sauf celle qu'il a détruit et qu'il répare avec son attachement dérangeant... Il se voit avec elle malgré le piège sanglant qui se renferme sur eux deux, sombres amants.

15 CHOSES À SAVOIR SUR MOI + Fut un temps où ce pauvre gars n'était qu'un connard fini. Un abruti sur de lui, qui se jouait des apparences pour s'en sortir avec accoutumance. Il jouait plus qu'il ne vivait. Il se perdait dans l'alcool pour oublier son existence délabré. Il n'était rien, rien que du vent dans un néant véhément. +  Alors il a sombré, il est tombé d'une falaise sans se rendre compte que l'arrivée n'arriverait jamais. Et l'inévitable se déroula sous ses yeux de pauvre inconscient, ignorant. Il conduisait trop vite, il avait trop bu. Les phares de cette autre voiture, les cris puis le verre qui explosa, qui glissa sur les corps de ces pauvres victimes. Ils en sont mort de cette caresse, ils sont morts par sa faute. + Le brun est quelqu'un de très discret malgré son côté absurde, la vie lui a apprit à relativiser malgré les apparences. Alors il sourit malgré les plaies, il survit derrière une douce opacité, reniant son passé. + Ali c'est une douce folie, il semble si gentil, si posé derrière ce regard tendre, mais il n'est rien de tout cela. C'est un homme qui souffre d'un déni incertain. Il a toujours vécu dans la peur à cause de son enfance brisé. Il s'est forgé sur chacune de ses cicatrises pour sortir la tête de l'eau, seulement, il est dans un océan et chaque vague le pousse sous la surface. + Il a une balafre dans le bas du dos, une marque ancrée dans sa peau. Signe d'où il vient, signe qui le maintient. Il refuse de l'expliquer, il reste dans ses secrets puisque la vérité lui coûte trop pour en parler. + Il fume l'enfoiré, c'est la seule addiction qu'il a gardé après son retour à la réalité. + Il a été jugé pour homicide involontaire et il a écopé de quelques mois de prison pour son erreur, pour son aigreur. + Il vit au jour le jour Ali, il survit sans repères, dans sa douce misère. Il refuse de se retourner pour voir toutes les erreurs qui le précèdent, il essaye de réapprendre à lutter contre cette chienne de vie malgré le sang qui reste à jamais imprégner entre ses phalanges. + Le brun est un personnage atypique. Sa souffrance le fait survivre, il se dope à cette sensation de douleur pour en faire un bien être. + Alistair est l'ainé du foyer, l'exemple à suivre, le modèle prédéfini. Pour sa petite soeur, il l'a toujours été malgré ses erreurs mais ses parents le considèrent à présent comme un déchet, comme un échec futile. Un raté, un taré qui amenuise la fierté de leur identité. + Il bat le mal avec le mal. Son travail est la résultante de son combat envers l'alcool. Travailler dans un milieu où l'ivresse est une banalité éveille sa rationalité. Il lutte contre cette drogue dure, s'étant promis après l'accident de ne jamais y retoucher. Mais tôt ou tard, lorsque la vérité éclatera, il retombera dans cet engrenage infâme. + Sarcastique, ironique, Ali est le gars qui tente de faire sourire pour s'en sortir. Il aime le bonheur, pourtant, il s'emprisonne dans son malheur. + Et il y a elle, cette fille qui semble si différente. Loin de ses coups d'un soir. C'est une poupée brisée par la vie tout comme lui. C'est une femme qui a subit le hasard et le désespoir. Elle s'est ancrée en lui, elle s'est imprégnée dans ses pensées pour ne laisser qu'au bout de ses lèvres. Son prénom doré... Mais il est l'origine de son malheur et de son bonheur. La culpabilité qui le détruit et qui sévit dans son esprit d'inconscient. Il est la cause de son enfer, il est celui qui a tué ces parents dans un accident. Mais il n'a pas le courage de lui avouer, il a peur de la voir s'échapper loin de lui, loin de son coeur exténué. + Il a peur, il joue la sérénité mais il est terrifié dans ce dôme de captivité. Il est effrayé de se retrouver seul, d'être abandonné loin de tout. + Ali possède de nombreux tatouages sur son corps, notamment sur son avant bras qui est totalement camouflé par une fresque irrégulière.


Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO + Billie / Black Madness. AGE + 20 piges bitches . FRÉQUENCE DE CONNEXION 5j/7. OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + grâce à Dean. SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ + Scénario de la plus jolie des rousses   . DERNIER PETIT MOT + je vous love d'avance   .

Code:
<pris>Dylan O'Brien</pris> + Alistair Gallagher


Dernière édition par Alistair Gallagher le Sam 12 Déc - 17:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Désillusionné avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiment.
> arrivé(e) le : 11/12/2015
> messages : 6
> pseudo : Billie
> double compte : On se calme Denis
> avatar : Dylan HOT Brien
> crédits : Glass Skin / Pathos
❥ statut civil : T'as erré entre les cendres des poupées, aimant les courbes et les déliés des succubes de beauté. Mais ton coeur s'est raccroché, ton palpitant a été pris par sa pureté. Douce égarée dans le creux de tes pensées. Mais la vérité est que tu es son enfer...
> âge : 28 printemps de culpabilité, de regrets...
> métier : Barman
> à savoir sur moi : Tu vis dans le déni, tu souffres de ta propre folie... Tes mains sont moites de ta culpabilité, tes doigts tremblent sous le sang qui s'y est écoulé, illusion de ton atrocité. Tu cours et tu accours loin du passé et pourtant le présent va t'y reloger. Dans cet enfer désorganisé des regrets et du pêché...

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 5:08

Il était une fois...
Moi je fuyais l'amour parce que j'avais trop peur, oui trop peur d'en mourir. Mais à trop fuir l'amour c'est l'amour qui nous meurt avant que de nous fuir...


On dit souvent que l'on choisit notre façon de vivre, notre raison de rire et de subir les banalités de cette société. On dit aussi que la vie est souvent limpide, sans agitation dans sa conceptualisation, juste un long fleuve tranquille où glisse sur les maigres vagues les pauvre âmes. Si seulement c'était aussi facile, si seulement c'était aussi subtile ... De vivre sans redouter, de respirer sans avoir ce poids exacerbé. Cette pression dans l'abdomen qui vous écorche jusqu'au delà de vos pensées. La vie n'est pas facile, la vie elle prend et elle donne, elle tord et elle abandonne. Elle s'amuse de ces jouets en se moquant de leurs douces réalités pour mieux les torturer dans leurs entièreté. A cause du hasard ou à cause de leurs tristes espoirs. Misérables pantins au coeur si peu sereins. Vivant sans se l'accordant, souffrant sous les douleurs de leurs destinées. Lui, il n'était qu'un parmi tant d'autres. Il n'était rien qu'un flot inachevé que le temps avait fini par bousiller. Un déchet, un paumé, un défait... Il n'était pas prédestiné, pas présagé à voir le jour dans cette insupportable  vérité. Il n'était pas prémédité, le simple fruit d'un amour dérangeant et sanguinolent, de deux amants violents. Et pourtant... Il s'était retrouvé au milieu de ce foyer dépaysé entre la précarité et les frais. Cette sombre misère lui offrant peu à peu à sa colère. C'était qu'un gosse, qu'un putain d'enfant qui cherchait dans cette immensité, dans ce monde d'atrocité des repères auxquels s'accrochaient. Bien trop jeune pour se soucier de la réalité, bien trop naïf pour comprendre les réels enjeux de ce jeu miséricordieux. Un gamin au sourire enfantin, un éclat de dentelle dans ce noir doré qu'il l'entourait. Ali c'était la force tranquille, le gosse maladroit et souriant qui prenait tout pour un amusement. C'était une liberté si peu acquise, un délice acide. Un simple contraste face à des parents éteints. Une lumière face à l'obscurité. Et en tant que telle, il paya à son tour les frais de son absurdité, le gamin des bas quartiers. Vous comprenez il fallait le renforcer ce pauvre paumé, il fallait lui apprendre la vie. Pas celle qui est jolie, pas celle qui est limpide, celle qui est dure et froide... Cruelle.

Son conditionnement commença à l'âge de 6 ans, il était encore trop jeune pour comprendre la vérité sur cette sorte de traitement. Il pensait que c'était pour son bien, une punition pour son enjôlement. Il le méritait, c'était justifié de tabasser son fils pour lui apprendre l'ampleur de ce pauvre monde. Cette ironie le marqua toute sa vie de marques indélébiles sur son maigre corps. Et il devenu ce fantôme qui erre sur une route floue sachant pertinemment que l'infini de cette allée n'a pas de point d'arrêt. Un visage sans couleur, un teint terne. Un adolescent turbulent, un grand enfant aux plaies béantes. Chaque nuit, le cauchemar se répétait, les poings s'abattaient sur sa carcasse fatiguée, sur son coeur démantelé. Et de ce fait, il tomba bien vite dans l'excès. L'ivresse, le sexe, les méfaits... Il se droguait de cette adrénaline malsaine pour oublier la violence de ses soirées. Pauvre enfoiré qui grandissait dans cette violente banalité. Il était prédestiné à briser des vies, puisqu'on lui avait volé la sienne. Il était la fin et la commencement des tourments. Et pourtant... Pendant des années, il se noya dans cet océan de pêchés, subissant plus que vivant. Fermant sa gueule pour persister, se laissant soigner par des précaires infirmières aux courbes de volupté... Il était une misère.

Puis vient cette précieuse année, où la vie décida de l'achever, de le torturer plus qu'il ne l'était. Le nouvel an et l'effervescence des ignorants. Il était jeune Ali, il venait de toucher de près sa liberté : sa majorité. Cela devait être sa rédemption pour tous ses affronts, son pardon pour toutes les sanctions. Il était excité le jeune homme de fêter cette nouvelle opportunité, excité de regoûter à la vie sans redouter les frais à payer. Mais la vérité le rattrapa bien vite. Ce soir là , sa petite soeur Prim, sa benjamine d'une dizaine d'années, devait gouter à la folie de cette expérience d'hérésie. La violence futile et difficile d'un paternel taré qui se nourrissait des larmes salées. Mais Ali ne le laissa pas faire, il se refusait d'abandonner la seule pureté dans ce monde cruelle. Il ne pouvait pas saccager l'innocence de ce petit ange pour l'intérêt d'un homme insatiable d'agressivité. Alors il frappa le premier. Oui il le cajola de coup cet enfoiré qui s'était joué de lui pendant des années devant les yeux de sa propre mère qui s'était aveuglée et murée dans son silence. Ses poings s'abattant avec force sur ce visage dur, le sang s'imprégnant de ses phalanges, Alistair, il se perdit, il s'envenima dans sa propre violence. Il devenait le même que son paternel. Les chiens ne faisant pas des chats. Triste vérité dans cette réalité. Puis il le menaça n'ayant plus rien à perdre après tant d'années. Si jamais il osait la toucher, c'est lui qui le finirait et il était parti avec elle en guise d'aveux. Il la tira loin de cet univers ensanglanté pour la rassurer et la réconforter, mais inconsciemment il la rapprochait de sa propre mort. Ca devait être une soirée simple, sans confrontations, sans affronts. Juste une nuit agitée où les corps se mouvaient sous le rythme de cette musique saccagée. Il avait pris la pureté à ses côtés, la mélangeant à l'inconscience de ses potes. Il voulait la préserver et lorsqu'elle se mit à pleurer à l'arrière, il s'était retourné alors qu'il conduisait. Ils étaient cinq dans sa bagnole. Cinq cons dans une boite de conserve que la faucheuse contemplait avec son sourire carnassier. Et l'inévitable se produisit sous l'ivresse de sa triste gentillesse. Il avait trop bu, mais il se croyait capable de la préserver, de l'amener à sourire son petit ange. Il espérait pouvoir la sauver. Mais ce soir, il la creva... Il percuta une voiture de plein fouet sous son irresponsabilité et les conséquences furent ancrés à jamais dans ses sombres pensées. Il tua deux personnes face aux yeux choqués de ses passagers. Et il en paya les frais perdant sa liberté, mais aussi sa soeur qui lui fit arracher.

Quelques mois de captivité derrière des barreaux étroits, à songer à ce qu'il pouvait se passer. Ali passa son emprisonnement à jongler avec la culpabilité et son anxiété. La peur de retrouver sa soeur morte par sa faute ou pire de la trouver changer, il devait déjà vivre avec les visages étrangers de ses pauvres victimes, il ne s'en sortirait pas si les choses devaient tourner comme ça... Et pourtant à sa sortie, après des jours où son coeur s'éteignait face à la réalité, il se promit de changer. Il fit une cure de désintox pour oublier son addiction à la boisson. Il passa des années à se racheter, se privant, s'interdisant pour ne plus sombrer dans ses mélancoliques penchants. Ses parents le rejetèrent, le laissèrent pour mort dans leurs tristes existences, lui enlevant le plaisir de revoir sa petite soeur. Alors il s'exila, il trouva un job dans un bar, un moyen de battre l'addiction face à la tentation. Se torturant pour mieux s'en sortir. Il se racheta une vie à des multiples prix. S'enfermant dans le mensonge pour couvrir une jolie vérité. Puis il y a eu elle. Celle au sourire précaire. Elle était brisée, tout comme lui. Elle était son opposé et la cause de sa culpabilité. Elle était le destin qui revenait le marquer du mot meurtrier. Elle était la fille de ses pauvres démons. Et pourtant il a sombré pour elle, il s'est perdu pour un peu de son toucher. Il s'est égaré dans son jeu, il s'est noyé au milieu des faits. Son coeur réapprenant à aimer sous le grès des faussetés. Et l'innocence des débuts s'est transformé en hypocrisie. Car il sait ce qu'elle ne pourrait accepter et la peur ne cesse de le submerger lorsqu'il s'imagine la voir s'éloigner.


Aujourd'hui il vit dans ce mensonge véhément, privé de sa liberté à travers un éclat de verre. Ce dôme. Pourtant il lutte, il cherche toujours sa rédemption éperdument. Mais il sait que le temps passant n'est qu'une pute dérangeante et que la vérité finira de l'achever.

 


Dernière édition par Alistair Gallagher le Ven 18 Déc - 15:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


« Aujourd'hui j'ai du dire " je vais bien, merci " au moins 37 fois. Et je ne l'ai pas pensé une seule fois. Mais personne ne l'a remarqué.. Quand les gens te demande : " Comment ça va? " ils ne veulent pas vraiment une réponse.. »
> arrivé(e) le : 05/10/2015
> messages : 162
> pseudo : Luxette
> double compte : Harlow Fitzgerald et Roxanne Hamilton
> avatar : Holland Roden
> crédits : belikovs (avatar) + stydia tumblr (gifs signature)
❥ statut civil : A quitté son premier amour après une relation de plusieurs années, presque 9 ans, il y a quelques mois. Elle a rencontré un homme et elle s'est mise en couple récemment avec lui. Elle pense enfin qu'elle va être heureuse auprès de lui.
> âge : 26 ans
> métier : Vendeuse dans un magasin d'antiquités / donne aussi des cours de boxe à la salle de sport de Fort Bliss.
> adresse : #775 trail lane
> à savoir sur moi :
Parfois, certains amis, certaines personnes te déçoivent, c'est la vie et je suis prête à l'accepter. Par contre, je trouve ça affreux de me dire que c'est moi qui risque un jour de décevoir tout le monde.

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 7:58

Ton début de fiche

Bienvenue officiellement et encore merci de tenter mon scénario !

Bon courage pour la suite de ta fiche, mais je sens que je vais adorer ce que tu vas faire de lui

_________________
Fall in love

   
« I loved him against reason, against promise, against peace, against hope, against happiness, against all discouragement that could be. » © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I wanted a perfect ending. Now I've learned, the hard way, that some poems don't rhyme, and some stories don't have a clear beginning, middle, and end. Life is about not knowing, having to change, taking the moment and making the best of it, without knowing what's going to happen next.

> arrivé(e) le : 06/10/2015
> messages : 93
> pseudo : keep smiling
> double compte : Grace Hamilton & Romy Hawkins
> avatar : Jesse Lee Soffer
> crédits : gentleheart (avatar)
❥ statut civil : En couple avec la magnifique Cece, mais je dirais que c'est très compliqué. Mon ex vient tout juste de revenir en ville, Roxanne et nous avons tous les deux fait une grave erreur dernièrement en couchant ensemble. Bon au fond je ne peux pas dire que ça m'a déplu, mais à présent je ne sais plus quoi faire entre ces deux femmes parfaites.
> âge : 32 ans
> métier : avocat
> adresse : #055 - peppermint street
> to do list : + essayer de discuter avec Cece, peut-être lui avouer toute la vérité.
+ revoir Roxanne au plus vite.
+ parler à ma soeur de toute urgence, en besoin de conseil !
> à savoir sur moi : Au lycée, j'ai totalement merdé. J'avais trouvé la femme parfaite, mais j'ai décidé de faire ce pari débile avec mes potes et j'ai tout gâché avec elle. + J'ai fait la rencontre de Cece il y a une année, la seule fille qui a réussi à me faire presque oublier Roxy + Dernièrement mon ex est revenue dans ma vie et j'ai fait l'erreur de coucher avec elle. Pour le moment Cece n'est au courant de rien. + J'ai toujours été passionné par le droit et aujourd'hui je suis très content de mon travail. J'y passe d'ailleurs de longues journées, je n'hésite jamais à faire un peu plus que demander tellement j'adore ce que je fais + Je suis assez impulsif et parfois il m'arrive de totalement péter les plombs pour pas grand chose. Heureusement j'arrive également à me calmer assez vite + J'ai le don pour me mettre dans des situations très embarrassantes + Je suis fou amoureux de deux femmes en même temps + J'aime passer du temps avec mes potes, boire une bonne bière et regarder un bon match à la télévision.


+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 9:33

BIENVENUE
Superbe choix de scénario
Bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Yesterday's the past, tomorrow's the future, but today is a gift. That's why it's called the present
> arrivé(e) le : 05/10/2015
> messages : 212
> pseudo : the mad hatter
> double compte :
> avatar : lauren conrad
> crédits :
❥ statut civil : célibataire (amoureuse)
> âge : vingt-sept ans
> métier : journaliste
> adresse : chez son frère Aaron

+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 10:11

Bienvenue parmi nous :)

Bon courage pour ta fiche

_________________
LOVE IS A FOUR-LETTER WORD
can we pretend that airplanes in the night sky are like shooting stars? I could really use a wish right now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. Certains prennent peur, certains rentrent chez eux, certains racontent des mensonges pour s’en sortir, d’autres font simplement face à la vérité. Certains sont des êtres maléfiques en guerre avec le bien et certains sont bons et luttent contre le mal..
> arrivé(e) le : 11/11/2015
> messages : 59
> pseudo : MishMish
> double compte : + Annabell Stark
> avatar : Dakota Johnson
> crédits : @ Princess, tumblr
❥ statut civil : Encore mariée actuellement, mais la procédure de divorce va bientôt se mettre en route.
> âge : 27 ans.
> à savoir sur moi : Une enfant dans un coeur de femme, elle croit encore à la paix dans le monde. (+) Malgré son apparence fragile et froide, c’est une jeune femme forte et ambitieuse. (+) Adolescente, elle est tombée dans la boulimie, ne se trouvant pas assez belle aux yeux des autres. (+) Possède souvent ce côté péjoratif lorsqu’elle parle d’elle. (+) N’a jamais été très école, elle est entrée dès sa majorité dans la vie active. (+) Est marié depuis plusieurs années, mais ne sait plus où elle en est. (+) Passe plusieurs heures par semaine en tant que bénévole dans un refuge. (+) Se met souvent à rêver ce qu’aurait été sa vie si son compte en banque était rempli. (+) Affectionne particulièrement les Oreos et toutes ces sucreries. (+) Peut se montrer comme un homme avec une bière devant un match de basket. (+) Est une jeune femme sportive (+) Elle collectionne les chaussures, car malgré tout, elle sait se montrer féminine. (+) etc...

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 12:11

Bienvenue parmi nous mon beau.
Je te souhaite bon courage pour ta fiche.

_________________


Aux sombres héros de l'amer qui ont su traverser les océans du vide, à la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide . tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines ne vois-tu rien venir ? les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire...
NOIR DESIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Désillusionné avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiment.
> arrivé(e) le : 11/12/2015
> messages : 6
> pseudo : Billie
> double compte : On se calme Denis
> avatar : Dylan HOT Brien
> crédits : Glass Skin / Pathos
❥ statut civil : T'as erré entre les cendres des poupées, aimant les courbes et les déliés des succubes de beauté. Mais ton coeur s'est raccroché, ton palpitant a été pris par sa pureté. Douce égarée dans le creux de tes pensées. Mais la vérité est que tu es son enfer...
> âge : 28 printemps de culpabilité, de regrets...
> métier : Barman
> à savoir sur moi : Tu vis dans le déni, tu souffres de ta propre folie... Tes mains sont moites de ta culpabilité, tes doigts tremblent sous le sang qui s'y est écoulé, illusion de ton atrocité. Tu cours et tu accours loin du passé et pourtant le présent va t'y reloger. Dans cet enfer désorganisé des regrets et du pêché...

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 14:45

Hazel < Merci à toi d'avoir écrit cette perle Et de rien ma belle...
T'inquiètes je vais t'en faire une chose trop mignonne que tu pourrais jamais le quitter

Aaron < Je sais j'ai choisi le meilleur Merci

Liv < Danke jolie blonde

Mary < Oh Dakota Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


" You and I go hard at each other like we're going to war. You and I go rough we keep throwing things and slamming the doors. You and I get so damn dysfunctional we stopped keeping score. You and I get sick, I know that we can't do this no more. But baby there you go again making me love you. I stopped using my head let it all go. So I cross my heart and I hope to die. "




> arrivé(e) le : 01/12/2015
> messages : 16
> pseudo : Stev
> double compte : Aucun
> avatar : Phillip 'Cm Punk' Brooks
> crédits : No credits
❥ statut civil : Il est marié depuis de nombreuses années à la plus merveilleuse des femmes mais depuis plusieurs mois son mariage prends l'eau à cause de son métier. Elle ne supporte plus de le voir risquer sa santé ou sa vie, combats après combats pour offrir la vie parfaite a sa famille. Ellie A. Clarke ♥️
> âge : 35 ans
> métier : C'est un combattant professionnel de Mixed Martial Arts. Une discipline sportive regroupant l'intégralité des Art Martiaux au plus haut niveau.
> à savoir sur moi : Je suis anciennement champion du monde d'Arts Martiaux Mixtes, ceinture noire de Ju-jitsu brésilien & Kickboxing. + Depuis plus de dix ans j'ai réussi à assurer financièrement ma fille et la prochaine génération au détriment de ma santé + J'ai eu la chance de partager ma vie avec une femme merveilleuse et assez forte pour supporter de voir son mari mettre sa santé voir sa vie en jeu pour subvenir aux besoins des siens. Aujourd'hui, les deux femmes de ma vie me glissent entre les doigts. je la vois s'enfuir avec ma fille ne voulant pas qu'elle grandisse avec l'image de son père se battant recouvert de sang pour mettre de la nourriture dans son assiette même s'il n'a plus besoin de le faire


MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 14:53

J'suis trop fort je ramène deux personnes en une journée héhé
Welcome o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Désillusionné avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiment.
> arrivé(e) le : 11/12/2015
> messages : 6
> pseudo : Billie
> double compte : On se calme Denis
> avatar : Dylan HOT Brien
> crédits : Glass Skin / Pathos
❥ statut civil : T'as erré entre les cendres des poupées, aimant les courbes et les déliés des succubes de beauté. Mais ton coeur s'est raccroché, ton palpitant a été pris par sa pureté. Douce égarée dans le creux de tes pensées. Mais la vérité est que tu es son enfer...
> âge : 28 printemps de culpabilité, de regrets...
> métier : Barman
> à savoir sur moi : Tu vis dans le déni, tu souffres de ta propre folie... Tes mains sont moites de ta culpabilité, tes doigts tremblent sous le sang qui s'y est écoulé, illusion de ton atrocité. Tu cours et tu accours loin du passé et pourtant le présent va t'y reloger. Dans cet enfer désorganisé des regrets et du pêché...

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 15:29

Uesh t'enflammes pas la brutasse What a Face Cimer Albert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Have you ever had a feeling that somebody was going to play a major part in your life?
--------------------
....
> arrivé(e) le : 01/12/2015
> messages : 19
> pseudo : lady berry
> avatar : johanna braddy
> crédits : © benzoris (avatar) ⊹ (gif) ⊹ (quote) ⊹

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Sam 12 Déc - 18:45

Dylan
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


« Aujourd'hui j'ai du dire " je vais bien, merci " au moins 37 fois. Et je ne l'ai pas pensé une seule fois. Mais personne ne l'a remarqué.. Quand les gens te demande : " Comment ça va? " ils ne veulent pas vraiment une réponse.. »
> arrivé(e) le : 05/10/2015
> messages : 162
> pseudo : Luxette
> double compte : Harlow Fitzgerald et Roxanne Hamilton
> avatar : Holland Roden
> crédits : belikovs (avatar) + stydia tumblr (gifs signature)
❥ statut civil : A quitté son premier amour après une relation de plusieurs années, presque 9 ans, il y a quelques mois. Elle a rencontré un homme et elle s'est mise en couple récemment avec lui. Elle pense enfin qu'elle va être heureuse auprès de lui.
> âge : 26 ans
> métier : Vendeuse dans un magasin d'antiquités / donne aussi des cours de boxe à la salle de sport de Fort Bliss.
> adresse : #775 trail lane
> à savoir sur moi :
Parfois, certains amis, certaines personnes te déçoivent, c'est la vie et je suis prête à l'accepter. Par contre, je trouve ça affreux de me dire que c'est moi qui risque un jour de décevoir tout le monde.

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Lun 14 Déc - 8:43

Alistair Gallagher a écrit:
Hazel < Merci à toi d'avoir écrit cette perle Et de rien ma belle...
T'inquiètes je vais t'en faire une chose trop mignonne que tu pourrais jamais le quitter

Aaron < Je sais j'ai choisi le meilleur Merci

Liv < Danke jolie blonde

Mary < Oh Dakota Merci bien

Mouahaha j'en suis convaincue, hâte de lire la suite

_________________
Fall in love

   
« I loved him against reason, against promise, against peace, against hope, against happiness, against all discouragement that could be. » © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


« Okay, then. That’s what I’ll do. I’ll tell you a story. Can you hear them? All these people who've lived in terror of you and your judgement. All these people whose ancestors devoted themselves, sacrificed themselves, to you. Can you hear them singing? Oh, you like to think you're a god, but you're not a god. You're just a parasite eaten out with jealous and envy and longing for the lives of others. You feed on them. On the memory of love and loss and birth and death and joy and sorrow. So...so come on, then. Take mine. Take my memories. But I hope you've got a big appetite, because I've lived a long life, and I've seen a few things. I walked away from the Last Great Time War. I marked the passing of the Time Lords. I saw the birth of the universe, and I watched as time ran out, moment by moment, until nothing remained. No time, no space – just me. I've walked in universes where the laws of physics were devised by the mind of a madman. I've watched universes freeze and creations burn. I have seen things you wouldn't believe. I have lost things you will never understand. And I know things. Secrets that must never be told, knowledge that must never be spoken, knowledge that will make parasite gods blaze! So, come on, then! Take it! Take it all, baby! Have it! You have it all! »

> arrivé(e) le : 07/12/2015
> messages : 24
> pseudo : la p'tite mouette.
> double compte : aucun.
> avatar : matt smith.
> crédits : la p'tite mouette.
❥ statut civil : célibataire. j'ai honte de ce que j'ai pu être victime par le passé, et avec une histoire comme la mienne, normal que l'on ne veuille pas se poser avec quelqu'un... chercher l'âme sœur tout court en fait ! je vois ces séducteurs semblables à des xénomorphes aspirant à se reproduire avec n'importe qui ! oui... j'ai réellement peur de tomber sur la mauvaise personne. qu'elle me dupe méchamment, simplement pour profiter de moi. Je ne veux pas que cela recommence.
> âge : trente ans. comme j'ai horreur que l'on parle de mon âge. non pas que je sois atteins du syndrome de peter pan, désirant rester éternellement un enfant mais j'avoue que vieillir me fait grandement peur... surtout si je dois mourir à fort bliss ! arg ! et puis... oui j'avoue malgré tout être un vrai môme lorsque je m'y mets. mais n'ayez crainte, je sais également tenir en place.
> métier : en recherche. cela ne fait qu'une semaine que je suis ici, laissez-moi seulement le temps d'en trouver un convenable ! je pense que je vais faire comme ces jeunes adultes en quête de job pour payer leurs études et leur logement... sauf que moi, c'est pour me payer la chambre du motel que l'on m'a gracieusement offert... et si le dôme compte rester ici encore longtemps, je pense pas que je pourrais squatter l'hôtel sans donner un sou en retour éternellement. et puis, je me dis que je pourrais être utile à la ville comme ça.
> adresse : chambre N#11, motel 6, grape creek road. oui voilà, c'est là-bas que je vis. c'est pas plus grand qu'un appartement et encore moins qu'une maison, mais on fait avec lorsque l'on est sous un dôme et que l'on ne peut pas se tirer de la ville, tu vois. l'endroit est pas mal en plus, je ne vais pas me plaindre.
> to do list : sauver le monde maggle.
> à savoir sur moi : 001. je n'aime pas que l'on touche à mes cheveux. 002. mon passé est bourré de secrets. 003. j'ai peur du feu, des aiguilles et du vide. 004. je suis accro à la boisson chaude. 005. j'aime les accessoires en tout genre. 006. je préfère la parole que les coups, mais lorsque je frappe, je ne me retiens pas. 007. j'ai une démarche élégante, dansante. 008. j'ai un accent britannique reconnaissable, à la fois chantant et haut perché. 009. ma réputation d'enfant est dû à la fois à cause de mon caractère mais aussi à cause de mon sourire semblable à un gosse s'apprêtant malicieusement à faire une bêtise. 010. je suis plus chat que chien. 011. je n'aime pas beaucoup faire du sport et pourtant je suis rapide et tenace à la course. 012. il paraît que dans ma famille, on a pu compter quelques personnalités issus de la noblesse anglaise. 013. si j'étais plutôt inaccessible sur le portable, n'appréciant pas passer mon temps à l'utiliser, je me rends compte aujourd'hui à quel point la technologie peut être importante et nous faciliter la vie. 014. je préfère manger de la viande que des légumes. 015. je préfère le froid au chaud.
Age : 22

+ more about me
> mes amis, mes amours:
> disponibilités rp:

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Mer 16 Déc - 19:13

Hello ! :3
Bienvenue et bonne chance pour l'écriture de ta fiche <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Désillusionné avant l’âge, je dégueule sur la facilité des sentiment.
> arrivé(e) le : 11/12/2015
> messages : 6
> pseudo : Billie
> double compte : On se calme Denis
> avatar : Dylan HOT Brien
> crédits : Glass Skin / Pathos
❥ statut civil : T'as erré entre les cendres des poupées, aimant les courbes et les déliés des succubes de beauté. Mais ton coeur s'est raccroché, ton palpitant a été pris par sa pureté. Douce égarée dans le creux de tes pensées. Mais la vérité est que tu es son enfer...
> âge : 28 printemps de culpabilité, de regrets...
> métier : Barman
> à savoir sur moi : Tu vis dans le déni, tu souffres de ta propre folie... Tes mains sont moites de ta culpabilité, tes doigts tremblent sous le sang qui s'y est écoulé, illusion de ton atrocité. Tu cours et tu accours loin du passé et pourtant le présent va t'y reloger. Dans cet enfer désorganisé des regrets et du pêché...

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Ven 18 Déc - 15:17

Adaline < Merci ma jolie

Hazel < FINITO

Desirae < Merci Docteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


« Aujourd'hui j'ai du dire " je vais bien, merci " au moins 37 fois. Et je ne l'ai pas pensé une seule fois. Mais personne ne l'a remarqué.. Quand les gens te demande : " Comment ça va? " ils ne veulent pas vraiment une réponse.. »
> arrivé(e) le : 05/10/2015
> messages : 162
> pseudo : Luxette
> double compte : Harlow Fitzgerald et Roxanne Hamilton
> avatar : Holland Roden
> crédits : belikovs (avatar) + stydia tumblr (gifs signature)
❥ statut civil : A quitté son premier amour après une relation de plusieurs années, presque 9 ans, il y a quelques mois. Elle a rencontré un homme et elle s'est mise en couple récemment avec lui. Elle pense enfin qu'elle va être heureuse auprès de lui.
> âge : 26 ans
> métier : Vendeuse dans un magasin d'antiquités / donne aussi des cours de boxe à la salle de sport de Fort Bliss.
> adresse : #775 trail lane
> à savoir sur moi :
Parfois, certains amis, certaines personnes te déçoivent, c'est la vie et je suis prête à l'accepter. Par contre, je trouve ça affreux de me dire que c'est moi qui risque un jour de décevoir tout le monde.

MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair Ven 18 Déc - 15:39

Fiche Validée
Tu peux jouer à présent !
Ta fiche est parfaite, mais bizarrement je m'en doutais ! Rolling Eyes

J'aime tellement ce que tu as fait d'Ali, je sens qu'on va bien s'amuser tous les deux


Voilà, tu as réussi ! Tu as réussi à tenir le coup jusque là, tu es à présent sous le dôme. Avant de pouvoir te lancer, corps et âme dans le RP, certaines choses sont à faire. Tout d’abord, il faut que tu vérifies que ton avatar a été recensé ici. Après, tu ne comptes pas te tourner les pouces toute la journée, tu as bien un petit métier, tu trouveras le recensement des métiers ici. Dormir ? De temps en temps, c’est essentiel, dormir dans la rue tu ne feras pas ! Viens créer ton logement par ici. Pour terminer, si tu as la moindre question concernant le dôme, n’hésite pas à en faire dans ce sujet. Tu es à présent libre de tes actes, cours, vole, sache que les administratrices seront à ton écoute.
Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous.


_________________
Fall in love

   
« I loved him against reason, against promise, against peace, against hope, against happiness, against all discouragement that could be. » © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: If you're going through hell, keep going. + Alistair

Revenir en haut Aller en bas
 

If you're going through hell, keep going. + Alistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Romans Hell Dorado
» [Doom II] Hell Revealed II
» Figurines Hell Dorado
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» Hell Revealed II - Map 30 : Source Control

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO WAY BACK :: INTRODUCE YOURSELF :: tell me your story :: i'm in-