AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ANNABELL ✰ american woman mama let me be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends...
> arrivé(e) le : 14/10/2015
> messages : 117
> pseudo : MishMish
> double compte : Oui, la belle Mary-Beth Grayson.
> avatar : Nina Dobrev
> crédits : @ same old love, tumblr
❥ statut civil : Célibataire, la jeune femme a peur de donner son cœur à un homme.
> âge : Elle vient de fêter ses 27 ans et ne veut pas vieillir.
> métier : Malgré des études dans le domaine médical, elle est serveuse dans un bar.
> à savoir sur moi : Passe son temps à chanter, même si elle chante faux + Est un véritable façon manqué dans certains domaines. + Passionnée de motos, elle pourrait en posséder des dizaines si elle le pouvait, mais elle en possédait une qui a causé son accident. + Roule souvent avec la moto de son frère + Elle rit constamment, possède un rire communicatif. + N’aime pas la violence, préfère le sarcasme, les paroles peuvent faire plus de mal. + Profite de la vie depuis un accident plusieurs années auparavant. + Elle possède encore des vinyles des années 80 que son père lui a donné. + Sa mère était une guitariste qui partait souvent en tournée. + Elle est un véritable cordon bleu, elle adore faire des pâtisseries. + Malgré son côté masculin, elle ne porte que des hauts talons en dehors du garage. + Elle a un chien, un labrador qu’elle emmène partout. + Amatrice de sports extrêmes, elle apprécie la sensation que cela lui procure, l’adrénaline est vital. + Effectue un jogging matinal tous les jours. + Elle est fan d’Elvis Presley, elle possède tous ses disques, vinyles...

MessageSujet: ANNABELL ✰ american woman mama let me be Mer 11 Nov - 21:49

Annabell Rose Stark
ometimes the heart sees what is invisible to the eye
PRÉNOM(S) + Comme si ce prénom avait été écrit pour elle, derrière cette belle chevelure brune se cache une jeune femme au visage angélique. Si l'on devait l'appeler par son nom complet Annabell, cela ne présageait rien de bon. Seuls ses parents l'appeler ainsi. Ann est un prénom doux pour une jeune femme comme elle, ce qui contraste avec son deuxième prénom Rose, qui lui vient de sa grand-mère maternelle.  NOM + Ce nom de famille peut vous paraître familier, surtout dans une si petite ville ! La famille Stark est une véritable fratrie de deux brunes font partie de cette belle famille. Annabell a toujours affectionné ce nom, digne d’un héritage de la part de ses parents. ÂGE + Malgré ce petit côté enfantin, joueuse, avec lequel elle joue régulièrement. La belle a peur de vieillir et évite d'évoquer son âge. Cependant elle n'a que 27 ans et toute la vie devant elle ! DATE ET LIEU DE NAISSANCE + La jeune femme vit le jour par une nuit hivernale, comme si Noël n'était pas assez suffisant comme fête, elle naquit le 24 décembre 1988 comme un cadeau avant l'heure. Elle a vu le jour ici, sur Fort Bliss, cette petite ville dont elle est fière d'évoquer les souvenirs, ville chère à son cœur.  ORIGINES + Ce petit côté latine se marie à merveille avec cette souche américaine. Lorsqu’elle révèle sa chevelure brune, ce côté porto-ricain s’éveille en plein jour. Néanmoins, dès le jour levé, la belle déploie ses stratèges et son envie d’atteindre le rêve américain.NATIONALITÉ + De nationalité américaine, la jeune femme est fière de son pays. ORIENTATION SEXUELLE + Bien qu'une relation purement féminines lui soit déjà arrivé lors de son adolescence, elle affectionne les hommes et ne pourrait pas se passer d'eux. EMPLOI + Le domaine scolaire s'est vite terminé pour elle ! De toute façon, elle n'était pas faite pour ça ! Elle a troqué ses études contre plusieurs petits emplois, elle est actuellement serveuse dans un bar. STATUT CIVIL + Célibataire, une pure et dure !  QUALITÉS/DÉFAUTS + Amusante (+) Attentive à autrui (+) Ambitieuse (+) Cache son côté sensible et vulnérable derrière cette carapace de jeune femme forte. (+) Intelligente quand elle le veut (+) Très expressive. (+) Ambitieuse (+) Cache son côté sensible et vulnérable derrière cette carapace de jeune femme forte. (+) Intelligente quand elle le veut (+) Maîtrise le sarcasme comme personne (+) Têtue (+) (+) Parfois trop franche (+) Jalouse en amour.GROUPE + FALLIN' APART.


Quelques infos

QU'EST-CE QUE L'ARRIVÉE DU DÔME A CHANGÉ DANS TA VIE ? + Je rêvais d’un avenir meilleur, je rêvais d’une vie où le passé ne viendrait pas constamment me sauter en pleine face, pourtant je me retrouve enfermée sous ce dôme. Je ne peux pas faire un passé sans avoir des souvenirs me revenir en plein visage. Ce dôme me donne l’impression d’être enfermée, de n’être qu’un simple pion dans un monde où tout de côtoie. Le dôme est arrivé là et j’espère qu’il va vite partir afin que je puisse retrouver ma liberté perdue. Le fait de me sentir cloîtrée sous ce dôme me rend folle et cela risque de dévoiler le pire en moi et perdre le sang froid que je m’oblige à tenir au quotidien. QUELS SONT POUR TOI LES POINTS POSITIFS DE CE DÔME ? ET LES POINTS NÉGATIFS ? + Le seul point positif est que ma petite soeur est enfermée avec moi là dessus. Je sais que cela fait ressortir ce côté égoïste car je ne peux pas me plaire à ce qu’elle soit aussi sans nouvelles de son avenir, mais cela me donne ce côté rassurant et me permet de toujours garder un oeil sur elle. Quant au point négatif, la liste est tellement longue que je vais devoir résumer ça au mot passé, tout mon passé est ici, mon présent va me le rappeler quotidiennement. Je ne peux pas faire un pas dehors sans ressentir la peur que tout ça continue dans un cauchemar où je ne me réveillerais jamais. Je ne veux pas devenir un pion avec lequel ce dôme s’amuserait à jouer. COMMENT IMAGINES-TU TON AVENIR DANS CETTE VILLE ? + Je n’imagine aucun avenir ici, je ne pense pas que ce dôme soit crée afin de pouvoir améliorer notre quotidien et je me demande constamment ce que l’avenir va nous réserver. Je pense que les hommes vont commencer à se rebeller, que le pire va ressortir pour chacun d’entre nous. Je ne veux pas voir la détresse des habitants de cette ville, nous avons des personnes seules, malades, des personnes ayant la totalité de leur famille en dehors de ce dôme et risque de devenir solitaire, se refermer sur eux-même et pensait à vouloir s’isoler et se transformer en personne égoïste, sans coeur et pensait uniquement à leur propre besoin.


15 CHOSES À SAVOIR SUR MOI + Passe son temps à chanter, même si elle chante faux + Est un véritable façon manqué dans certains domaines. + Passionnée de motos, elle pourrait en posséder des dizaines si elle le pouvait, mais elle en possédait une qui a causé son accident. + Roule souvent avec la moto de son fiancé + Elle rit constamment, possède un rire communicatif. + N’aime pas la violence, préfère le sarcasme, les paroles peuvent faire plus de mal. + Profite de la vie depuis un accident plusieurs années auparavant. + Elle possède encore des vinyles des années 80 que son père lui a donné. + Sa mère était une guitariste qui partait souvent en tournée. + Elle est un véritable cordon bleu, elle adore faire des pâtisseries. + Malgré son côté masculin, elle ne porte que des hauts talons en dehors du garage. + Elle a un chien, un labrador qu’elle emmène partout. + Amatrice de sports extrêmes, elle apprécie la sensation que cela lui procure, l’adrénaline est vital. + Effectue un jogging matinal tous les jours. + Elle est fan d’Elvis Presley, elle possède tous ses disques, vinyles. + N’a jamais connu le véritable amour, avant qu’Alec entre dans sa vie. + A ce lien fusionnel avec son frère, elles n’ont que deux ans d’écart. + Annabell s’est fait tatouer le mot “Hope” suite à son accident de voiture, il se situe en bas du dos. + Elle est une jeune femme un peu trop fouineuse, lorsqu’elle a une idée en tête, elle fera tout ce qui est en son possible pour y arriver. + A effectué des études de droit avant de reprendre le garage de son père. + Quand elle était petite, elle pensait communiquer avec les animaux. + A plus d’amis hommes que filles. + Parle plusieurs langues + Adore voyager, elle s’est réservée une année à sa majorité afin de faire le tour du monde.  + Elle n’est pas fan de café et préfère un bon thé. + Elle possède un pendentif représentant un signe infini qui lui a été offert par sa mère à son enfance afin de ne jamais à quel point ses parents l’aime. + Elle passe quatre heures par semaines dans une association d’aide aux femmes battues. + Elle cache ce petit côté sensible et rêveuse qu’elle possède, derrière une carapace de jeune femme sarcastique et froide aux premières abords.


Derrière l'écran

PRÉNOM/PSEUDO + MishMish / Sophia. AGE + 26 ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION Je peux me connecter tous les jours. Je suis constamment joignable par MP (a). OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + Bonne question.    SCENARIO OU PERSONNAGE INVENTÉ + Inventé voyons   . DERNIER PETIT MOT +   .

Code:
<pris>dakota johnson</pris> + mary-beth grayson

_________________


Aux sombres héros de l'amer qui ont su traverser les océans du vide, à la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide . tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines ne vois-tu rien venir ? les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire...
NOIR DESIR


Dernière édition par Annabell Stark le Dim 29 Nov - 14:08, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends...
> arrivé(e) le : 14/10/2015
> messages : 117
> pseudo : MishMish
> double compte : Oui, la belle Mary-Beth Grayson.
> avatar : Nina Dobrev
> crédits : @ same old love, tumblr
❥ statut civil : Célibataire, la jeune femme a peur de donner son cœur à un homme.
> âge : Elle vient de fêter ses 27 ans et ne veut pas vieillir.
> métier : Malgré des études dans le domaine médical, elle est serveuse dans un bar.
> à savoir sur moi : Passe son temps à chanter, même si elle chante faux + Est un véritable façon manqué dans certains domaines. + Passionnée de motos, elle pourrait en posséder des dizaines si elle le pouvait, mais elle en possédait une qui a causé son accident. + Roule souvent avec la moto de son frère + Elle rit constamment, possède un rire communicatif. + N’aime pas la violence, préfère le sarcasme, les paroles peuvent faire plus de mal. + Profite de la vie depuis un accident plusieurs années auparavant. + Elle possède encore des vinyles des années 80 que son père lui a donné. + Sa mère était une guitariste qui partait souvent en tournée. + Elle est un véritable cordon bleu, elle adore faire des pâtisseries. + Malgré son côté masculin, elle ne porte que des hauts talons en dehors du garage. + Elle a un chien, un labrador qu’elle emmène partout. + Amatrice de sports extrêmes, elle apprécie la sensation que cela lui procure, l’adrénaline est vital. + Effectue un jogging matinal tous les jours. + Elle est fan d’Elvis Presley, elle possède tous ses disques, vinyles...

MessageSujet: Re: ANNABELL ✰ american woman mama let me be Mer 11 Nov - 21:49

Il était une fois...
une petite citation


Des affaires en pagaille, une chevelure brune dansant devant ce miroir avec une robe bien trop longue pour elle, mais lorsque l’on regardait de plus près, elle semblait tel un ange virevoltant. Aussi haute que trois pommes et déjà un sourire à en faire pâlir plus d’un, comme si son esprit était fermé à toutes ces choses qui pouvaient blesser chaque être humain. Alors que les notes de cette chanson se firent entendre dans toutes les pièces de cette maison, la belle ne cessait pas de tourner, de tourner afin de pouvoir faire bouger la robe de sa mère, mais elle fut sortie de cet élan d’excitation par une voix féminine s’adressant à elle, arborant une voix douce :  « Allez, on t’attend pour manger ma puce, papa et maman sont déjà en bas.. » Du haut de ses dix ans, le caractère bien affirmé de cette petite fille semblait déjà présent ! Elle grimaçait légèrement, croisant ses bras contre sa poitrine, comme si elle comptait parler de son mécontentement. « Je ne veux pas manger, à l’école les filles ont dit que j’étais trop grosse donc je n’ai pu le droit de manger ! » Alors que Noëlia s’approchait doucement d’elle, ce fut des rires masculins qui se firent entendre. Détournant le regard, elle s’entêtait de grimacer lorsqu’elle vit son père arriver à son tour. « N’écoutes-pas ces bêtises Annabell, tu es la plus belle de toutes !  » Dit-il tout en s’approchant à son tour, Anna prit place sur le rebord de son lit, conservant son visage vers le sol alors que Noëlia vint doucement lui placer une mèche de ses cheveux derrière l’oreille. Sa mère et Noëlia prirent place de chaque côté de cette jeune fille, comme s’il voulait la protéger, la rassurer. « Mais elles arrêtent pas de me dire ça, tout le temps !  » Anna n’avait rien d’une enfant au physique désagréable, une magnifique enfant au visage en accord avec son prénom. Le regard de cette enfant jonglait entre ses parents et sa soeur, comme si elle cherchait du réconfort, un besoin constant d’entendre ces mots. « Il ne faut pas les écouter, ma puce ! Tu verras que lorsque tu seras plus grande, tu seras une magnifique jeune femme qui pourra leur prendre tous leurs copains, tu verras. » Le rire des filles se mirent alors à transcender la pièce, la belle ne pourrait pas imaginer un seul instant ce que serait sa vie sans ces deux personnes à ces côtés. Se levant brusquement de ce lit, elle arborait ce joli sourire, à présent, et se contenta de venir enlacer son frère et sa soeur avant de pouvoir les accompagner dans le salon, où la famille était réuni autour d’un bon repas. (...) Bien que très rarement capricieuse, il existait des périodes où Anna pouvait se montrer un véritable petit démon. Ayant longtemps cru qu’elle était délaissé, elle a jalousé à de nombreuses reprises, ce lien que pouvait avoir Noëlia et son frère. La jeune enfant avait tout de même trois ans ans de différence avec sa petite soeur et se demandait souvent ce que ses frères et soeurs pouvaient se dire lorsqu’ils s’enfermaient dans la chambre de Noëlia. Elle a souvent essayé de se mettre à écouter, tenter plusieurs approches afin de pouvoir entrer, mais les paroles cessèrent aussitôt. Ce fut en grandissant que je compris que certaines conversations n’étaient pas appropriées pour une enfant d’une dizaine d'années. Une chose est certaine, en tout cas, cette famille est vraiment une famille unie. Lorsque cela n’allait pas, lorsque son esprit, son âge ou sa curiosité avaient besoin de réponse, elle pouvait toujours compter sur les aînés de cette famille.  (...) Les cours furent à peine terminés qu’une chevelure brune courait à travers les pièces de la maison afin de pouvoir trouver sa mère, l’excitation était bien présente. Annabell avait une excellente nouvelle à apprendre à ses parents, la jeune enfant venait juste de recevoir son bulletin et elle semblait être une enfant irréprochable, de toute façon, elle ressentait le besoin constant de se démarquer, d’être la meilleure dans tous les domaines et ce trimestre-ci, elle y était arrivée. Une fois aux côtés de sa mère, elle se mit à lui courir dans les bras et ne pouvait plus décrocher un seul mot tant cette course venait de l’épuiser. « Regarde, regarde ! » Prononçait-elle avec cet air aussi enthousiaste, comme si elle avait réussi à atteindre son objectif. Dès que Noëlia et Jesse rentreraient, ils auraient le droit à la même scène, voire pire peut-être. Les bras de sa mère vinrent doucement étreindre cette petite tête brune et l’une de ses mains venir doucement prendre place sur le visage angélique de la jeune fille. Elle termina par se pencher à sa hauteur afin de pouvoir lui dire.  « C’est parfait ma puce, tu sais que tu es la meilleure des petites filles, je pense que tu as bien mérité un petit cadeau. » Le sourire émerveillé apparut alors sur le visage d’Annabell, elle se posait déjà des dizaines de questions sur la nature de ce cadeau, mais devrait attendre encore quelques minutes avant que la surprise ne soit révélée. Anna suivit sa mère jusqu’à sa chambre, avant d’ouvrir la porte et de trouver, en plein milieu de celle-ci, un micro sur son pied, une télévision et d’autres petites accessoires. La belle est une enfant épanouie, le chant fait parti de ces passions, longtemps considérée comme une petite prodige, elle délaissait souvent sa passion au profit de sa scolarité, mais là ! Elle allait passer de nombreuses heures dans sa chambre, pouvoir profiter de ce cadeau et aussi pouvoir chanter aussi longtemps qu’elle le désirerait.


Lui dicter sa vie ? Essayer si vous êtes assez courageux ! Plus les années passaient et plus le sourire de cette belle Anna devenait de plus en plus grand ! Elle savait enjoliver les choses, rendre tout meilleur et pouvoir vous faire tourner la tête en l’espace de quelques regards. Se moquant fièrement de celles qui sont en désaccords avec elle, elle profite de sa vie d’adolescente et compte bien montrer à tout le monde qui elle est vraiment. Marchant dans les couloirs de ce collège, elle fut vite rejoint par une chevelure brune, un regard à en faire tomber plus d’un et un minois qu’Anna connaissait depuis déjà de nombreux mois. Entre Valentina et elle, cela a tout de suite fonctionné. Elle se penche alors vers l’adolescente.  « Je crois que le petit nouveau à le béguin pour toi !  » Le rire d’Anna se fit alors entendre, mais côté séductrice commençait déjà a apparaître, elle hochait doucement la tête, en signe de désapprobation avant de s’arrêter devant son casier et de voir son amie prendre place juste à côté. « Au fait, ce soir il y a une soirée, enfin on fête la fin de l’année, tu viens ? - Comment oserais-tu douter sur le fait que je puisse être absente, je suis outrée là !  » Soupirant doucement, Tina commence alors à se mettre à rire, la jeune brune se mit alors à lui taper doucement sur l’épaule. L’année scolaire était enfin terminée ! Pendant toute l’année, Elle fut vraiment irréprochable, cherchant toujours à être la meilleure, elle a négligé sa vie sociable, sa vie d’adolescente au profit de ses notes ! (...)« Chérie, tu veux faire quoi plus tard ?  » Du haut de ses seize ans, la jeune femme n’avait pas encore pensé à ça ou plutôt tellement d’idées se bousculaient dans son esprit pour s’arrêter sur une seule ! Si elle devait y songer sérieusement, elle partirait sur le fait de voyager constamment, d’être en mouvement perpétuel, de pouvoir découvrir le monde, ces différentes cultures et ne pas arrêter un seul instant. Cela fait souvent rire ses frères et soeurs, cette façon qu’elle a d’évoquer cette folie, de manière tellement enthousiaste, mais cela est un trait de son caractère que personne ne pourra lui retirer. Assise aux côtés de sa mère, elle ne tarda pas à lancer comme simple réponse.  « Je ne sais pas encore, je pense que je vais voyager !  » Elle vit le visage de sa mère changer en quelques secondes, l’air totalement abasourdi, elle passe doucement un bras autour de sa fille.   « Tu as vu tes notes ma puce, je suis sûre que tu peux réussir tout ce que tu veux, devenir un grand avocat, un grand médecin, enfin tu pourras toujours voyager pendant ton temps libre.  » Ce qu’elle ignorait était le fait que sa fille avait tendance à n’en faire qu’à sa tête, elle savait que sa mère avait juste besoin d’être rassurée, malgré tout, elle restait une mère ! Elle prit ce si beau sourire avant de répondre.  « Ou alors je peux étudier les langues étrangères afin de pouvoir devenir une personne indispensable dans toute entreprise.  » Le mot entreprise était un mot magique pour sa mère, elle espérait que cette phrase passait, mais lorsqu’elle vit le sourire apparaître de nouveau sur le visage de sa mère, cela était réussi. Elle l’enlaça une nouvelle fois avant de pouvoir lui dire. « Au fait, ce soir y’a Emy qui organise une fête, je peux y aller ? » Faisant mine de réfléchir, sa mère ne pouvait rien lui refuser, après tout elle était irréprochable dans tous les domaines alors pourquoi lui refuser des moments de loisirs. Lorsque sa mère acquiesça, elle courut jusqu’à sa chambre avant de s’arrêter finalement devant la porte de son frère, elle le trouvait allongé sur son lit. Souriant amusée, elle partit donc se placer à ses côtés. « Tu fais quoi là ? - J’ai quand même le droit de passer un peu de temps avec mon frère non ?  » Après tout, bien qu’il l’ignorait, comme tous les membres de cette famille, Jesse est un modèle aux yeux de la petite blonde, il privilégie sa passion avant tout et la jeune femme aimerait tellement effectuer la même chose que lui ...  « Je viens de parler avec maman, elle voudrait que je sois un grand médecin ou un grand avocat, je lui ai dis ce que je voulais faire.  » Le jeune homme se mit alors à soupirer tout en comprenant parfaitement la jeune Anna, il était passé par là lui aussi, mais n’avait pas modifié son objectif pour autant. Se relevant doucement afin de pouvoir regarde sa soeur, il se mit à parler calmement. « De toute façon, n’y prête pas attention Anna, tu peux vraiment faire tout ce que tu veux, vu tes notes ! Alors fais-toi plaisir, pense d’abord à toi, à ce que tu veux faire de ta vie avant d’écouter ce que pense les autres ! » Il n’avait pas tord, c’était sa vie, à elle de devoir se trouver un avenir, se construire un destin. Elle lui sourit tendrement avant de se lever de son lit. « Ouais, c’est pour ça que j’aime parler avec toi.  » Prononçait-elle malicieusement avant de se rendre vers la porte. « Tu t’en vas déjà ? - Ouais, j’ai une soirée de prévu, je dois me faire belle, on ne sait jamais ! - Fais attention à toi Annabell, pas de garçons hein !  » Le côté protecteur ressortant dans ces situations, Anna l’enlaçait une dernière fois avant de filer se préparer et prendre la direction du lieu de la soirée. Elle ne mit pas longtemps avant d’apercevoir Valentina. « C’est que vous êtes magnifique belle-brune !  » Des rires et des paroles furent échangées avant que les deux jeunes adolescentes puissent pénétrer dans le lieux de cette soirée et pouvoir profiter de celle-ci au maximum.


Si l’on devait résumer l’adolescence, on évoquerait sans doute les premiers amours et tel est le cas pour Anna en ce moment. Elle commence à ressentir ce qu’est le fait de tomber amoureuse, le fait de ressentir cette sensation lorsqu’une autre personne se met à apparaître devant nous et cette soirée y était pour quelque chose. Elle n’avait pas réussi un seul instant à détacher son regard de ce garçon, comme si le coup de foudre existait vraiment. Gênée, cette soirée n’avait rien donné de plus que des sourires lancés, des regards échangés et une danse ou deux partagées, mais Ange étant une jeune femme obstinée, elle ne comptait pas s’arrêter là ! Ce fut lors d’un slow que leur premier baiser fut échangé et cette adolescente de dix-sept ans n’avait d’yeux que pour lui. A de nombreuses reprises, leur chemin s’était croisé dans les rues de Fort Bliss, mais jamais cela n’avait été plus loin que de simples salutations, mais à présent leur chemin était lié et Anna ne comptait pas le laisser partir comme ça. (...) Les paupières de la jeune femme devinrent de moins en moins lourdes afin de pouvoir laisser la lumière entrer doucement dans son regard, un sourire apparut alors sur son visage lorsque des lèvres vinrent capturer les siennes, tendrement amoureusement. Que demander de mieux pour un réveil en douceur que l’homme qu’elle aimait.  « Tiens, qu’est-ce que tu fais là Jay, tu ne devais pas être à ton entraînement ? » Anna se mit alors à bouger doucement afin que Jason puisse la rejoindre dans ce grand lit et pouvoir ressentir la présence de ce garçon tout contre elle, comme si le fait de ne pas l’avoir vu d’un week-end provoquait ce manque en elle ! Ce qui fut le cas !  « Je trouve que je ne suis pas très bien ce matin. » Annabell détourna le regard afin de venir le poser sur Jason, arborant cet air inquiète, mais rien qu’en apercevant le sourire malicieux présent sur celui-ci, elle comprit aussitôt et ne tarda pas un seul instant à s’approcher délicatement de lui, afin de pouvoir lui voler un tendre baiser. « Effectivement, je me disais aussi, mais ne t’en fais pas, je vais bien m’occuper de toi !  » C’est à présent sur le visage de la jeune brune que la malice apparut, les deux jeunes tourtereaux vivaient vraiment des moments magiques ! (...)  Assise dans cette salle de bain, l’esprit de la belle était torturé, elle ne put retenir ses pleurs, comme si son bonheur semblait s’écrouler soudainement, mais des coups se firent entendre à la porte.  « Anna, ouvre la porte !  » Noëlia semblait vouloir insister pour entrer alors que la jeune femme tenait ce petit bâton entre ses mains, cette preuve que dans neuf mois un être vivant arriverait sur cette Terre, elle ne semblait pas vouloir croire ce qui arrivait. Depuis quelques jours, la jeune brune n’était pas au meilleur de sa forme, les vomissements, les nausées avaient pris le dessus ! « Non, ce n’est rien, j’arrive ! - Je sais que c’est faux, ouvre-moi cette porte !  » Sa petite soeur avait comme un sixième sens ! Soupirant et ne cessant pas une seule seconde de pleurer, elle s’approcha doucement de la porte afin de pouvoir la déverrouiller et tomber dans les bras de sa soeur. « Qu’est-ce qu’il y a ?  » Sa soeur semblait vraiment inquiète, elle ne fit que tendre ce test de grossesse se relevant positif avant de voir le visage décomposé de sa petite soeur et son étreinte s’intensifiant encore plus. Les deux jeunes femmes n’échangèrent aucune paroles, juste de simples moments de tendresse dont Anna se contentait amplement. Elle fut la première au courant avant que la fratrie prennent la décision d’en discuter calmement, mais que devait-elle faire ? Anna ne savait pas quoi faire dans ce cas-là, même Jason n’était pas au courant, elle avait peur ! Peur qu’il puisse décider de fuir, de ne pas vouloir de cette vie ! Comment élever un enfant alors qu’ils sortent à peine de l’adolescence, Ange n’a que dix hut ans et des idées pleins la tête, des rêves, des envies, des objectifs ! Mais tout ça est remis en question avec ce test de grossesse, mais à présent elle ne pouvait plus faire marche arrière, elle était enceinte ! (...) Huit mois plus tard, le sourire est enfin revenu sur le visage angélique de la belle brune ! La peur des premières semaines avait laissé place à la peur de ne pas être une bonne mère, si elle avait su un seul instant que sa vie puisse prendre ce tournant, qu’elle se trouvait dans une salle d’accouchement en ce moment même. Elle avait tellement eu peur de le dire à Jason, mais après quelques jours, elle ne pouvait pas faire autrement, cependant lorsqu'il s'est mis à l'enlacer tendrement, elle savait que c'était l'homme qu'elle aimait, qu'ils tenteraient de surmonter cette épreuve ensembles !  La douleur était horrible, mais la présence de Jason à ses côtés était vraiment magnifique, elle pouvait sentir son réconfort dans la main qui couvrait la sienne, le fait qu’il puisse essayer de l’aider alors qu’il ne pouvait rien faire face à cette douleur. N’arrivant plus à prononcer aucun mots, la jeune femme dut se retenir afin de ne pas trop crier ou laisser échapper sa colère, elle poussait autant qu’elle pouvait alors que Jason la soutenait et ce fut quelques heures plus tard seulement que des pleurs se firent entendre dans cette salle d’accouchement.  « On n’a pas encore défini de prénom !  » Lâchait-elle dans un soupir de soulagement, d’inquiétude et de réconfort lorsque ce nouveau-né fut placé tout contre elle, elle ne put contenir son émotion tout en tenant la main de Jason.  « C’est notre bébé ! » Un rire nerveux et fatigué se fit alors entendre alors qu’elle put lire la joie et l'émerveillement dans le regard de son cher et tendre, leur vie allait être parfaite à présent. Le nouveau-né fut alors retiré afin qu’il puisse le préparer et les deux mains de la jeune femme vinrent chercher le visage de Jason.  « On a réussi Anna, pour le prénom, on peur conserver Samuel, je trouve qu’il lui convient parfaitement. » La jeune femme approuva par un hochement de tête avant de pouvoir sentir la fatigue apparaître et ressentir les caresses de Jason, dans ses cheveux ! Le sommeil était mérité pour la jeune femme, elle se laisse doucement bercer avant de pouvoir dormir un peu, l’espace de quelques heures.


_________________


Aux sombres héros de l'amer qui ont su traverser les océans du vide, à la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide . tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines ne vois-tu rien venir ? les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire...
NOIR DESIR


Dernière édition par Annabell Stark le Dim 29 Nov - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends...
> arrivé(e) le : 14/10/2015
> messages : 117
> pseudo : MishMish
> double compte : Oui, la belle Mary-Beth Grayson.
> avatar : Nina Dobrev
> crédits : @ same old love, tumblr
❥ statut civil : Célibataire, la jeune femme a peur de donner son cœur à un homme.
> âge : Elle vient de fêter ses 27 ans et ne veut pas vieillir.
> métier : Malgré des études dans le domaine médical, elle est serveuse dans un bar.
> à savoir sur moi : Passe son temps à chanter, même si elle chante faux + Est un véritable façon manqué dans certains domaines. + Passionnée de motos, elle pourrait en posséder des dizaines si elle le pouvait, mais elle en possédait une qui a causé son accident. + Roule souvent avec la moto de son frère + Elle rit constamment, possède un rire communicatif. + N’aime pas la violence, préfère le sarcasme, les paroles peuvent faire plus de mal. + Profite de la vie depuis un accident plusieurs années auparavant. + Elle possède encore des vinyles des années 80 que son père lui a donné. + Sa mère était une guitariste qui partait souvent en tournée. + Elle est un véritable cordon bleu, elle adore faire des pâtisseries. + Malgré son côté masculin, elle ne porte que des hauts talons en dehors du garage. + Elle a un chien, un labrador qu’elle emmène partout. + Amatrice de sports extrêmes, elle apprécie la sensation que cela lui procure, l’adrénaline est vital. + Effectue un jogging matinal tous les jours. + Elle est fan d’Elvis Presley, elle possède tous ses disques, vinyles...

MessageSujet: Re: ANNABELL ✰ american woman mama let me be Mer 11 Nov - 21:49

Il était une fois...
une petite citation

« Où sont passés les deux hommes de ma vie!  » Anna avait à peine franchi le seuil de la porte qu’elle ne put s’empêcher de vouloir retrouver Jason et Samuel. Depuis son accouchement, beaucoup de choses se sont produites. Cela fut extrêmement compliqué de pouvoir jongler entre sa vie d’étudiante et celle de mère, heureusement que les grands-parents de ce petit bout de chou se montraient constamment présent. Pénétrant dans le salon, elle y trouvait alors Jason endormi dans ce canapé et un sourire envahit doucement son visage, Samuel devait certainement être au lit. Se faufilant doucement à ses côtés, elle s’abaissa afin de pouvoir se placer à sa hauteur et pouvoir, tendrement, caresser son visage du bout des doigts afin qu’il puisse se réveiller en douceur. Jason est vraiment un homme admirable, alors que d’autres jeunes hommes auraient pris la fuite, lui est resté ! Il a constamment été présent et jongle lui aussi entre ses cours et sa vie de père. Comme un automatisme, même s’il était encore à moitié endormi, un bras vint encercler sa petite amie afin de pouvoir l’amener contre lui, la jeune femme s’allongea à ses côtés et pouvait sentir la respiration de cet homme venir se poser au creux de son cou.  Ils avaient enfin trouvé un rythme de vie. En y repensant, les premiers mois furent vraiment affreux, la fatigue était constamment présente et Anna était vraiment à bout ! Elle ne comptait plus les journées où elle avait du se lever après n’avoir dormi que quelques heures, à peine, pour filer sur les bancs scolaires et conserver sa moyenne scolaire. Mais aux yeux de tous, elle n’était plus la jeune femme, l’adolescente qui sortait régulièrement, qui était irréprochables, mais était vite cataloguée comme la jeune femme ayant eu un enfant à dix-huit ans. Elle ne prêtait pas attention à ce genre de remarques et préférait se réfugier dans les bras de l’homme qu’elle aimait, le temps d’un instant. A peine fut-elle allongée aux côtés de son cher et tendre que les cris de Samuel se firent entendre, ce fut avec un énième soupir, qu’elle se leva afin de pouvoir s’en occuper et laisser Jason se reposer un peu. S’approchant, délicatement, de la chambre de Samuel, elle vit cet enfant debout, dans son lit, pleurant à chaudes larmes. La belle blonde s’approcha doucement avant de lui tendre les bras.  « C’est fini mon chéri, maman est là, viens mon coeur !  » Portant tendrement son fils, elle vint l’amener contre elle afin de pouvoir l’enlacer tout en restant admirative face à ce petit bout. Elle avait tellement eu peur, peur de la grossesse, qu’elle n’imagine plus un seul instant sa vie sans lui, il était une partie d’eux-deux. (...)   « Nous sommes là mon chéri, maman et papa seront toujours avec toi Samuel !  » La jeune femme n’eut même pas la force de prononcer quoi que ce soit, sa main tremblante s’est posé sur leur fils alors qu’elle se contenait afin de ne pas craquer, ne pas montrer à Samuel, ce petit bout de trois ans qu’il se trouvait dans son dernier souffle. Cela était insoutenable pour la jeune femme qui sentit la respiration de son fils s’éteindre petit à petit afin de n’entendre que les bruits de cette machine, signalant que ce fut son dernier souffle. Un cri de désespoir se fit alors entendre alors que Jason vint la serrer contre lui, la serrant au maximum alors que les regards des médecins étaient tournés vers eux, avec cet air de pitié. Comment le destin avait-il pu être tragique avec cet enfant, mais Ana se tenait contre Jason, elle n’arrivait pas à réaliser que c’était la fin.  « C’est trop dur Jason, je veux qu’il revienne, rendez-moi mon fils, faîtes-le revenir !  » Hurlait-elle, penchée sur ce lit d’hôpital, elle restait accroché à lui, ne voulait pas croire qu’il ait pu succomber à un cancer à son âge, il avait encore toute la vie devant lui, la possibilité de faire de grande chose.  « Je ne lui ai même pas dis que je l’aimais, il n’avait même pas son jouet préféré, non !  » Jason se tenait de l’autre côté du lit, elle lisait aussi la colère, la tristesse, la souffrance dans ses yeux. Lorsque l’un des médecins se mit alors à arriver afin de pouvoir débrancher son fils, elle se mit en travers de leur route afin de leur interdire de faire une chose pareille, comme si elle espérait qu’il puisse ouvrir de nouveau les yeux et pouvoir entendre le son de sa voix une nouvelle fois. Sentant les bras de Jason venir autour d’elle.   « Anna, s’il te plaît !  » Toute sa colère, sa tristesse, s’évacuait dans les bras de son fiancé. Tout avait été tellement parfait entre eux, il avait même demandé la main de la jeune brune quelques mois auparavant, mais là le monde du couple venait de s'effondrer ! (...) Enfermée dans la chambre de Samuel, les pleurs de la jeune femme se firent entendre dans tout l’étage, vêtue entièrement de noir, aujourd’hui était le jour de l’enterrement. Quelqu’un se mit à toquer contre la porte, elle se contentait de crier.  « Allez vous en !  »  Tenant fermement la peluche de son fils tout contre elle, elle refusait de croire que son petit ange ne mettrait plus les pieds dans cette pièce, que les moments de complicité étaient terminés, que seul la tristesse, la souffrance allait prendre possession des murs de cette maison. Restant blottie dans le lit de son fils, elle fut rejoint par Noëlia, Jesse se plaçant tous les deux à ses côtés, mais ne prononçant aucun mots, pendant plusieurs minutes avant que Noëlia décide de prendre la parole. « Il est l’heure Anna !  » Ses paroles furent douces et compréhensives, elle se releva alors brusquement, tenant brusquement le jouet de Samuel entre ses mains avant de prononcer, entre deux sanglots. « Je ne peux pas, c’est trop dur, je ne peux pas aller dans cet endroit où ils vont tous me regarder, me dire à quel point ils sont désolés, à quel point ils comprennent, mais non ! Ils ne savent rien. » Elle ressentit le bras de Jesse venir l’encercler et elle se mit à plonger dans ses bras, sans en prononcer davantage ! Comment réussir à trouver les bons mots dans cette situation ? C’était impossible, une situation horrible leur arriver, mais la phrase de la jeune femme fut à peine terminée, une voix masculine se fit alors entendre. « Je comprends Anna ! » Le regard de Noëlia et Jesse se tournait vers la porte alors qu’Annabell avait déjà reconnu la voix de Jason, elle vit ses frères et soeurs se lever afin de laisser Jason auprès d’Anna. Une fois sortis de la pièce, Jason s’approcha de sa compagne afin de la prendre tout contre lui.  « Il faut que l’on y aille ma puce, ne prête attention à personne d’autre que toi et moi, il faut qu’on lui rende cet hommage, s’il te plaît  ! » Elle sentit, dans la voix de son fiancé, toute cette souffrance qu’il accumulait. Elle relève alors le regard vers lui, que ferait-elle sans lui ! Il la comprenait mieux que n’importe qui en ce moment. Se levant doucement de ce lit, elle conservait tout de même la peluche de l’enfant tout contre son coeur avant de descendre cet escalier et se rendre jusqu’au cimetière. La cérémonie fut une véritable déchirure, voire ce cercueil blanc arriver et ce fut, main dans la main qu’elle s’avançait afin de prononcer les derniers mots à son fils et déposer la peluche avec lui. Jamais, elle ne voudrait revivre une chose pareille, cet événement, des plus tragiques, la hanterait jusqu’à la fin de sa vie. A chaque anniversaire de la mort de son fils, elle revient ici afin de vivre la scène en boucle, pouvoir continuer à lui parler, à l’entendre sourire de nouveau ... (...) Une épreuve comme celle-ci a toujours laissé des séquelles, mais c’est leur couple qui en pâtissait à présent. Après plusieurs mois à se déchirer, à ne voir en l’autre que ce petit être qui avait eu sa vie arraché, Anna marchait doucement jusqu’au logement de Valentina. Arrivant sur le perron de sa porte, elle frappait trois coups brefs afin de pouvoir signaler sa présence et voir sa brunette apparaître. L’enlaçant doucement afin de pouvoir la saluer, elle pénétrait dans le logement avant de se rendre dans la cuisine où un café l’attendait déjà. Tina fut la première à parler. « Alors tu avais un truc urgent à me dire ?  » Effectivement, cette ville était trop dure pour Anna, à chaque endroit, à chaque coin de rue, se trouvait un souvenir, pas que des bons, malheureusement ! Elle entendit son amie trépigner d’impatience face à cette nouvelle. « Je quitte la ville dans une semaine, je pars sur New-York, j’ai besoin de changer d’air, je ne veux plus rester ici et devoir lutter tous les jours pour réussir à me lever, à ne pas y penser.  » Valentina paraissait perplexe, elle connaissait l’attachement qu’Anna avait pour Jason, le fait qu’ils se soient séparés récemment aussi, mais elle n’avait qu’à se mettre à la place de sa meilleure amie, quelques instants afin de pouvoir comprendre ses motivations. Elle ne mit pas longtemps à comprendre les choix de son amie avant de l’enlacer et de préparer son départ, en sa compagnie et revenir sur Fort Bliss que 3 ans plus tard.



Ce soir-là, dans ce bar, le monde affluait, ce bar avait ouvert depuis quelques mois, pourtant il connaissait déjà un grand succès, l’ambiance était au rendez-vous. Après de nombreux bars dans lesquels j’avais travaillé, j’avais finis par postuler ici et trouver une place en tant que serveuse. Accumulant les heures et parfois même les heures supplémentaires, je n’avais plus une seule minute pour moi.  « Tiens à la trois, y’a la femme du patron qui attend, tu peux y aller. « - Ok, j’y vais. » Tout en arborant ce petit sourire malicieux à Valentina, je pris la direction de cette table tout en plaçant le carnet de commande dans l’une des poches de cette tenue, je m’avançais vers une magnifique blonde se tenant non loin. « Bonsoir, je vous sers quelque chose. - Bonsoir, un mojito et si vous pouvez dire à Monsieur Blackford que sa petite amie est là, ce serait gentil. »  Elle n’avait même pas pris la peine de me regarder en prononçant ses paroles, avec ce petit sourire sarcastique, je lançais un d’accord avant de me rendre vers le bar. Je demandais au barmaid de préparer son mojito pendant que je me rendais dans l’arrière salle à la recherche de mon patron. Je le vis s’occupant de toutes cette paperasse. Lorsque j’apparus à l’encadrement de la porte, il releva le visage afin de m’accueillir avec ce si joli sourire, il était loin d’être désagréable à regarder, au plus grand bonheur des employés, enfin surtout de moi.« Je peux t’aider Anna ? - Votre petite amie vous attend dans la salle ! - Ma petite amie, qu’est-ce qu’elle fait là ? - Là, je ne peux pas vous répondre.  » Il s’était parlé à lui-même, mais il se mit donc à rire en laissant la paperasse de côté et se leva afin d’aller rejoindre sa petite amie, en passant à côté de moi, il s’arrêta quelques instants. « Puis je t’ai déjà dis de me tutoyer Anna, tu trouves vraiment que j’ai l’air d’un vieux. Un sourire timide apparaissait sur mon visage,  «  Désolée. - Ne t’en fais pas !  »  Prononça-t-il avant de quitter les lieux et de le voir embrasser sa petite amie, je pris donc soin d’apporter le mojito à cette femme et partit prendre de nouvelles commandes. (...)  « Tu sais ce que j’ai entendu dire ? - Je rêve ou mon amie se laisser aller à écouter les rumeurs. » Bien entendu, j’étais en train de taquiner Valentina, il n’y avait rien de méchant.« Ahah, tu sais que tu es drôle Anna ! Sérieusement, à ce qui paraît, le patron aurait demandé à sa blonde de l’épouser. - Matt a fait ça ? - Ben tu l’appelles par son prénom maintenant, dis donc !  » Elle posa sa main sur mon épaule avant de se mettre à rire. Depuis quelques semaines, je faisais la fermeture, cela me permettait de gagner un peu plus, Matt, le patron, étant là jusqu’à la fermeture lui aussi. Après un énième rire avec Valentina, je repris place à mon poste me rendant sur l’une des tables afin de servir cette commande et de me placer derrière le bar. Un homme s’approcha donc du bar. «  Bonsoir, je vous sers quelque chose. - Une bière et votre numéro de téléphone. - Pour la bière, c’est comme si c’était fait, mais pour le numéro, je suis désolée mais ce sera non.  » Bien entendu, mes paroles furent avec le sourire. « Faites un effort, je suis certain que vous pouvez me dire oui, vous ne regretterez pas. »Venait-il de dire en posant sa main sur la mienne, je la retirai délicatement avant de continuer.« Désolée, ce sera toujours non. »Valentina se tenait prêt à agir, mais cela se termina ainsi et ma journée de boulot était enfin terminée, après avoir salué le patron et sortit les poubelles, je sentis une main se poser sur mon bras, ce qui me fit sursauter. « Tu te souviens de moi ma belle. Tu dis toujours non ? - Allez, soyons adultes, rentrez chez vous et lâchez-moi. Et si j’en ai pas envie » Dit-il en resserrant l’emprise qu’il avait sur moi, j’avais beau essayé de me débattre, il me tenait si fermement que la douleur se fit de plus en plus forte. C’est ce moment-là qu’a choisi Matt afin de sortir à son tour. A la vue de cette scène, son sang ne fit qu’un tour, il se mit donc à courir vers cet homme afin de se mettre à le frapper violemment. J’essayais de m’interposer, je ne voulais pas non plus qu’il l’emmène à l’hôpital. L’agresseur réussit à s’enfuir et je partit me réfugier dans les bras de Matt. « Tu vas bien Annabell ? Il ne t’a rien fait de mal. » Il avait eu peur, il passait une de ses mains sur mon visage afin de retirer les mèches de cheveux qui s’y égaraient avant de plonger son regard dans le mien. « Oui, oui ce n’est rien, j’ai juste été surprise. » « - Je te ramène chez toi alors. »Je ne refusais pas et montais à bord de sa voiture afin de rejoindre mon logement. Devant chez moi, j’hésitais à descendre. Je restais plusieurs minutes mon regard plonger dans le sien. Depuis ce jour, entre lui et moi, plus rien ne fut comme avant. Nous avions cette relation tellement complexe entre l'amitié, le désir, l'amour. Le fait que ce dôme soit là va-t-il modifier quoique ce soit sur nous deux.



_________________


Aux sombres héros de l'amer qui ont su traverser les océans du vide, à la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide . tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines ne vois-tu rien venir ? les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire...
NOIR DESIR


Dernière édition par Annabell Stark le Dim 29 Nov - 15:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”
> arrivé(e) le : 09/10/2015
> messages : 158
> pseudo : Luxette
> double compte : Hazel Montrose & Roxanne Hamilton
> avatar : Candice Accola
> crédits : undercover (avatar)
❥ statut civil : Compliqué. Elle est maman célibataire à temps plein, et le papa n'est autre que son meilleur ami de qui elle était amoureuse mais qu'elle a laissé derrière elle après avoir couché avec lui alors qu'il était en couple avec sa cousine. Le revoir risque de compliquer sa vie. Surtout qu'un autre homme lui court après.
> âge : 28 ans, n'est pas pressée de franchir le seuil de la trentaine !
> métier : Chasseuse d'art, vient de s'acheter une galerie à Fort Bliss.
> adresse : #57 peppermint street
> to do list : Inscrire Eileen à la danse + terminer la déco de la galerie + acheter un nouveau canapé + faire les magasins + organiser une soirée avec les copines + parler à Sam.

MessageSujet: Re: ANNABELL ✰ american woman mama let me be Jeu 12 Nov - 8:06


_________________
she will be loved

   
“ She needs someone who will be everything for her: her friend, her boyfriend, her confidant, her lover and sometimes even her enemy.” © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


It takes a great deal of bravery to stand up to our enemies, but just as much to stand up to our friends...
> arrivé(e) le : 14/10/2015
> messages : 117
> pseudo : MishMish
> double compte : Oui, la belle Mary-Beth Grayson.
> avatar : Nina Dobrev
> crédits : @ same old love, tumblr
❥ statut civil : Célibataire, la jeune femme a peur de donner son cœur à un homme.
> âge : Elle vient de fêter ses 27 ans et ne veut pas vieillir.
> métier : Malgré des études dans le domaine médical, elle est serveuse dans un bar.
> à savoir sur moi : Passe son temps à chanter, même si elle chante faux + Est un véritable façon manqué dans certains domaines. + Passionnée de motos, elle pourrait en posséder des dizaines si elle le pouvait, mais elle en possédait une qui a causé son accident. + Roule souvent avec la moto de son frère + Elle rit constamment, possède un rire communicatif. + N’aime pas la violence, préfère le sarcasme, les paroles peuvent faire plus de mal. + Profite de la vie depuis un accident plusieurs années auparavant. + Elle possède encore des vinyles des années 80 que son père lui a donné. + Sa mère était une guitariste qui partait souvent en tournée. + Elle est un véritable cordon bleu, elle adore faire des pâtisseries. + Malgré son côté masculin, elle ne porte que des hauts talons en dehors du garage. + Elle a un chien, un labrador qu’elle emmène partout. + Amatrice de sports extrêmes, elle apprécie la sensation que cela lui procure, l’adrénaline est vital. + Effectue un jogging matinal tous les jours. + Elle est fan d’Elvis Presley, elle possède tous ses disques, vinyles...

MessageSujet: Re: ANNABELL ✰ american woman mama let me be Dim 29 Nov - 15:41


_________________


Aux sombres héros de l'amer qui ont su traverser les océans du vide, à la mémoire de nos frères dont les sanglots si longs faisaient couler l'acide . tout part toujours dans les flots au fond des nuits sereines ne vois-tu rien venir ? les naufragés et leurs peines qui jetaient l'encre ici et arrêtaient d'écrire...
NOIR DESIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ANNABELL ✰ american woman mama let me be

Revenir en haut Aller en bas
 

ANNABELL ✰ american woman mama let me be

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» American civil mod
» Excusez moi c'est ici le recrutement?*Mama bouge ton cul tu sais très bien ou c'est...* [Accepté]
» American McGee's Alice
» American Mcgee Alice 2
» Le XB-70 north american valkyrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NO WAY BACK :: INTRODUCE YOURSELF :: tell me your story :: i'm in-